Le combat des chefs


Servir aux collégiens du département des repas équilibrés et de qualité, soutenir l’agriculture locale en privilégiant les approvisionnements en circuit court et en favorisant l’introduction de produits locaux et frais dans les menus, lutter contre le gaspillage alimentaire, tels sont les principaux objectifs de l’opération « du 47 dans nos assiettes », initiée par le Conseil départemental. Ce dernier a voulu encore une fois innover cette année dans le cadre de cette opération qui touche 9000 collégiens dans le département. Ainsi, le concours  « Du 47 dans nos assiettes, le concours des chefs » dont la première édition parrainée par Benjamin Toursel, a vu le jour. C’est le lycée professionnel Jacques de Romas qui a mis à disposition ses installations afin que les cinq candidats en lice expriment tout leur talent culinaire. Ce concours a pour objectif de valoriser le métier de cuisinier de collectivité et à encourager les échanges de pratiques entre les différentes équipes de cuisine des restaurants scolaires. Il est ouvert à tous les chefs et seconds de restauration collective travaillant dans les collèges du département, sur la base du volontariat. Cinq agents départementaux ont relevé le challenge,  Eddy Croize, second de cuisine au collège Théophile de Viau du Passage-d’Agen, Sandrine Delbosc, second de cuisine au collège Crochepierre de Villeneuve-sur-Lot,  Xavier Delorme, second de cuisine au collège Damira Asperti de Penne-d’Agenais, Catherine Jovellar, second de cuisine au collège Armand Fallières de Mézin et Sophie Vila-Feltre, chef de cuisine au collège Jean Boucheron de Castillonnès. Ils ont chacun eu trois heures, pas une minute de plus pour réaliser un plat et un dessert avec comme thème imposé : travailler deux produits locaux et de saison, le canard et la fraise.

Les candidats ont ensuite soumis leurs réalisation aux yeux et aux papilles exercées d’un jury de professionnels et de fins gourmets et à l’issue des délibérations, c’est Sandrine Delbosc, second de cuisine au collège Crochepierre de Villeneuve-sur-Lot, qui remporte cette première édition, secondée pendant l’épreuve par Dylan Bessonnet en terminale pro au lycée hôtelier de Nérac. Sandrine Delbosc est désormais qualifiée pour la sélection de la finale régionale du concours Gargantua, qui se tiendra fin novembre à Bordeaux. Elle a également gagné un « cours de cuisine » avec Benjamin Toursel.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés