Le marché couvert prépare sa mue


Centre névralgique du cœur de ville, le marché couvert n’a pas encore eu droit à son petit rafraîchissement, contrairement aux artères qui lui sont attenantes. Le changement de délégation de service public concernant le futur prestataire du parking n’intervenant pas avant la fin d’année 2016, la mairie a décidé de prendre les devants pour « donner un peu de pep’s » à l’intérieur de l’édifice qui souffre cruellement de son esthétique un peu dépassée.
« Ça bouge pas mal chez les commerçants. Certains changent d’emplacement. On note deux nouvelles arrivées avec une boulangerie et un bar à sushis, une extension et un développement d’activité pour la boucherie Pineau sans compter l’installation prochaine de Biocoop. Le marché couvert est une locomotive pour le secteur, la mairie a donc décidé de faire un petit effort pour accompagner ce dynamisme », annonce Clémence Brandolin-Robert, adjointe en charge de la revitalisation commerciale du centre-ville.

Début des travaux prévu en août…

Une enveloppe d’environ 200 000 euros sera donc allouée un peu plus tôt que prévu pour des travaux d’amélioration cosmétique. « Après beaucoup de réunions avec les commerçants qui se sont mis d’accord avec le maire, nous allons mettre en place une charte graphique pour ramener l’harmonie qui manque à ce lieu et supprimer la pollution visuelle. Nous allons également rehausser les parois entre les emplacements et coffrer les bas de vitrines pour des questions de finition, installer des bandeaux de même format entre les îlots, repeindre les poteaux et éclaircir la vision, détaille l’élue. Certains points du cahier des charges restent cependant encore à préciser. L’architecte d’intérieur que nous sollicitons a pour mission de définir un style urbain haut-de-gamme tout en gardant un aspect convivial ». Une démarche qui va dans le sens d’un centre-ville « premium » comme le souhaite l’équipe municipale en place.
L’appel d’offres sera lancé mi-juin pour un début des travaux espéré en août. « Etant donné que le site est occupé, les travaux seront surtout menés les après-midis lorsque la fréquentation est moindre ainsi que les lundis, jour de fermeture », indique Clémence Brandolin-Robert.
Si le programme des interventions n’est « pas encore finalisé », la durée du chantier est estimée à trois mois. Le nouveau visage du marché couvert pourrait donc être dévoilé au mois de novembre prochain. Pour amortir le coût de l’opération, une augmentation des loyers dont les commerçants s’acquittent auprès de la municipalité est étudiée. Une fois les travaux réalisés, Clémence Brandolin-Robert espère voir l’ensemble des quatorze stands du site accueillir de la clientèle en fin de journée – la plupart ne sont ouverts que le matin –  « au moins en fin de semaine ».

… en attendant le reste pour 2018

Les autres opérations concernant des installations techniques au niveau des locaux sociaux et déchets ainsi que la très attendue rénovation de la façade extérieure seront prises en charge dans le cadre de la délégation de service public. « Il faut rien attendre avant 2018 », prévient l’adjointe. Patience donc.

Dimitri Laleuf

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés