Le PAD, lieu unique pour tous les droits


L’idée était simple. Réunir au même endroit toutes les structures susceptibles d’apporter des informations sur les droits des citoyens villeneuvois et de manière gratuite. Le Point d’accès au droit (PAD) s’est mis en place en septembre dernier, dans les locaux qui accueillent également le tribunal  d’instance. Un lieu bien loin d’avoir été choisi au hasard : « Au-delà d’apporter un service juridique, ce dossier était important par sa symbolique » explique Patrick Cassany, maire de la ville. « Le Point d’accès au droit est né en centre-ville, au sein du tribunal, là où les services publics ont peu à peu déserté pour aller s’installer au-delà des boulevards. C’est aussi remettre de la vie en coeur de bastide ». Si le projet était dans les cartons depuis de nombreuses années, il a pris corps il y a moins d’un an avec le soutien non seulement de la municipalité mais également du Conseil départemental, propriétaire des murs. Des travaux de rénovation ont été nécessaires pour aménager les 112 m2 destinés à recevoir les bureaux pour des associations d’aide aux victimes, les chambres départementales des huissiers et notaires, des avocats, des conciliateurs de justice et même un écrivain public.

Un objectif : faire revenir des audiences
Depuis son ouverture, le Point d’accès au droit a reçu 200 visiteurs : « Preuve que ce type de structure était indispensable. Elle répond à plusieurs objectifs comme la simplification sur un lieu unique. La complémentarité avec les associations se déroule bien. Elle rééquilibre aussi la présence judiciaire dans le département » remarque le président du tribunal d’instance Éric Bienko Vel Bienek.
Ce dernier compte bien que le point d’accès au droit n’en reste pas là : « Il a vocation à évoluer. L’idée est d’y amener des audience foraines, d’en faire une maison de la justice. C’est tout à fait plausible. Ici, on connaît le système judiciaire, le tribunal d’instance est encore là et fonctionne ».

Annabel Perrin

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés