Le Passage // Le ticket Bocquet-Robert se dévoile


Ce sont les premiers à se déclarer. « Parce qu’il y a du boulot et qu’on a hâte de s’y mettre », lance le Passageois Christophe Bocquet. Mais seront-ils les premiers à l’issue des élections départementales ? ça, ce sont les quelque 12 000 électeurs du canton Agen 4 qui en décideront au mois de mars 2015.
A droite, les noms sont donc connus officiellement. Les deux candidats sont Clémence Brandolin-Robert, ajointe à la mairie d’Agen et conseillère communautaire, tout comme son binôme masculin (comme le veut la loi) Christophe Bocquet, par ailleurs élu municipal d’opposition au Passage. Leurs suppléants sont Maïté François côté agenais et Christian Jacq, côté passageois. Une équipe estampillée UMP mais qui revendique le soutien des autres composantes de la droite, de l’UDI au MoDem en passant par l’opposition au Conseil général.

Majorité à l’Agglo
« Nous faisons partie de la majorité à l’Agglomération, précise Clémence Brandolin-Robert, c’est donc une force supplémentaire qui va optimiser les retombées positives pour notre canton. » Un territoire vaste et riche, qui comporte bon nombre  d’équipements structurants déjà construits (centre des congrès, gare, aéroports, ZAC…) ou à venir (pont de Camélat, technopole Agen-Garonne…).
La reconquête du Conseil général est lancée, les candidats tirant à boulet rouge sur la gestion « pas à la hauteur » de la majorité actuelle, et leur ambition de « dégager des marges de manoeuvre pour investir notamment grâce à (notre) expérience de gestionnaires et à la lutte contre l’assistanat ». Une lettre aux électeurs sera distribuée en fin de semaine pour présenter plus en détails l’équipe UMP.

Gauvain Peleau-Barreyre

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés