Le PPCV toujours dans la course !


A l’aube de la 13e journée de championnat de France, le Ping Pong Club Villeneuvois (PPCV) est toujours en course pour la montée en Pro A. Les joueurs de Julien Girard ont sans doute abandonné l’idée de la montée directe tant Boulogne semble au-dessus du lot mais la deuxième place est à leur portée. Interview de l’entraîneur Julien Girard.

L’Hebdo : Tout d’abord, quel bilan tirez-vous des championnats de France individuels qui ont eu lieu à Orchies la semaine dernière ?
Julien Girard : Super positif. Carole Grundisch, que je suis comme coach, a remporté le double féminin et a échoué de très peu en finale individuelle après une super perf’ en demi contre Li Xue. Chez les hommes, Stéphane a presque réussi à conserver son titre échouant en finale d’un rien. A son âge, c’est énorme. Stéphane, c’est l’avenir du tennis de table français ! Avec Damien Eloi en double, Stéphane aurait également mérité de remporter le titre. Là aussi cela s’est joué sur des détails. Mais je suis avant tout très fier de mes joueurs villeneuvois qui ont réussi tous les trois à atteindre au moins les huitièmes de finale !

L’Hebdo : Revenons au championnat par équipes, la défaite contre Roanne n’hypothèque-t-elle la montée ?
J. G. : Bien sûr, nous sommes troisièmes et pas tout à fait libres de nos résultats. Cette défaite me reste en travers de la gorge. Roanne a joué à fond avec le règlement et a aligné contre nous un joueur 40e mondial qui ne fait que quelques piges par an. C’est régulier mais cela fausse le classement. Comme je le dis souvent, le mérite ne paye pas. Nous, qui jouons avec des jeunes qui vivent et qui s’entraînent à Villeneuve, sommes soumis à ce type de concurrence que je considère comme limite !

L’Hebdo : Prochaine rencontre contre Nantes, quel est l’objectif ?
J. G. : Nantes, à ce jour, est dernier avec 10 défaites en autant de matchs. La victoire est donc impérative contre une équipe qui possède dans ses rangs un joueur Français d’origine roumaine qui se situe à la 80e place Nationale, et deux jeunes classés entre la 130 et la 180e place Nationale. C’est largement dans les cordes de nos joueurs.

L’Hebdo : Et pour la suite du championnat ?
J. G. : La prochaine journée, on sera exempt avant de jouer à la fin du mois de mars un match un peu identique, toujours à domicile, contre Metz. Mais les rencontres décisives auront lieu à Saint-Denis début avril puis à Bruille. Comme je l’avais dit, ces deux équipes seront les arbitres du championnat pour décider de la montée ! On terminera par Argentan à Villeneuve qui semble aujourd’hui hors course pour la montée. J’espère que l’on aura fait des bons résultats et qu’il nous restera un barrage pour jouer la montée contre le 9e de Pro A !

Match Mardi 10 mars à la Myre Mory à partir de 19h – Le PPCV reçoit Nantes TTCNA
Pour le PPCV : Stéphane Ouaiche, Jérémy Petiot, Grégoire Jean et Hampus Soderlund
Pour le TTCNA : Dorin Vasile Calus, Julien Pietropaoli, Romain Ruiz, et Komi-Mawussi Agbetoglo

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés