Le street-wear joue la carte des designers locaux


«Quand on est commerçant en centre-ville, il n’y a qu’avec la proximité que l’on peut s’en sortir. » Pas encore 30 ans et déjà bien au fait des problématiques du commerce en coeur de ville, Florian Galvan a ouvert les portes de Come In en décembre dernier. La boutique de vêtements, tendance street-wear, est son deuxième bébé. Après que le premier a fermé, il ne se voyait pas s’exiler en périphérie et perdre ce contact avec ses clients. Tant mieux, son associé Bachir Zouldji est sur la même longueur d’onde. « On parle, on discute des nouvelles collections… Impossible de faire ça dans les zones commerciales. »

Concerts et événements

Et pour se démarquer dans la jungle des enseignes de coeur de ville, le jeune homme a choisi le créneau de la sape branchée, urbaine et orientée « street ». Le tout marchant sur des stocks limités (pour ne pas que tout le monde ait le même habit) et renouvelés deux fois par mois en moyenne. Sans oublier la place majeure qu’il réserve aux créateurs de vêtements du coin. Il est, par exemple, le seul distributeur des créateurs agenais et de leur marque Wychil. Le souci du local se retrouve jusque sur sa façade dont il a confié la réalisation graphique à l’artiste lot-et-garonnais Fred Drum. La boutique est aussi un lieu appelé à vivre au rythme d’événements spéciaux, notamment grâce aux platines installées à l’intérieur et qui serviront à des artistes de passage pour un boeuf improvisé.

Gauvain Peleau-Barreyre

Come In Shop, 39 rue Garonne.
Du mardi au samedi de 9h30 à 12h
et de14 heures à 19 heures.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés