Le TAG au bord de la crise de maires


Trop c’est trop. Les maires des vingt-neuf communes de l’agglomération d’Agen sont « exaspérés » par la présence des zadistes à Sainte-Colombe-en-Bruihlois et comptent bien les voir expulsés au plus vite. C’est ce qu’ils sont venus dire au préfet, mardi dernier, écharpe au cou et banderole à la main. Une manifestation « exceptionnelle » qui réunit « toutes sensibilités », a expliqué le président de l’Agglo, Jean Dionis. « Mais c’est une action justifiée », a abondé le maire passageois Francis Garcia, rappelant les divergences et surtout les points d’accord entre les premiers édiles. Devant le préfet, ils ont donc fait corps pour lui répéter trois messages : « l’exaspération de la population qui a l’impression que la loi n’est pas la même pour tous », la « mauvaise publicité » pour le territoire et « la lenteur de la justice » à faire respecter ses décisions. Des doléances que les huiles agenaises avaient déjà pu porter devant le ministre de l’Intérieur lors de sa venue au congrès national des pompiers en septembre dernier.
Bernard Cazeneuve a alors fixé la règle : évacuation il y aura mais elle se fera en une seule fois. C’est-à-dire quand toutes les décisions d’expulsion seront arrêtées. En attendant que le temps judiciaire se mette à l’heure des élus, ces derniers ont confirmé que les travaux allaient continuer, protégés par les forces de l’ordre si nécessaire.

Gauvain Peleau-Barreyre

La ZAD fêtera-t-elle son premier anniversaire ?

Le 13 décembre 2014, Joseph Bonotto, agriculteur de Sainte-Colombe, fait appel aux zadistes pour venir défendre ses terres concernées par le TAG. Depuis, les militants ont essaimé et se sont implantés dans six maisons, abandonnées et vouées à la démolition pour laisser place à la zone d’activité. Depuis le mois de juin 2015, les plaintes successives de l’Agglo ont débouché sur des avis d’expulsion. Reste pour la justice le dossier Bonotto, dernier en date à boucler.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés