Le Tango prend des libertés dans la bastide


La bastide s’apprête à prendre des airs d’Argentine avec le festival « Esto es Tango » qui se déroule ce samedi et dimanche. « On peut dire que c’est dans la joie et la bonne humeur que se clôture la saison théâtrale à Villeneuve avec deux rendez-vous hors sentiers battus que sont Villeneuvoix et Esto es Tango » souligne Béatrice Delléa, élue adjointe à la Culture. « Ici deux choses sont importantes » ajoute Bruno Rapin, directeur du théâtre. « La dimension artistique avec la venue de pointures du tango, mais aussi la dynamique de partenariat qui s’installe avec les associations du territoire et qui garantit l’avenir de la culture villeneuvoise ». Car, la ville n’est pas seule sur ce coup-là, puisque deux associations participent fortement à l’organisation et la programmation de ce festival sur deux jours. La Tertulia et Amitango ont ainsi apporté leur force de bénévolat et leur réseau. Amitango n’est pas une débutante en la matière puisqu’elle a l’expérience de trois festivals du genre, mais sur Agen. Aux côtés des stages de tango ouverts aux initiés (nécessité de six mois de pratique au moins) menés par des professeurs reconnus au niveau européen, Esto es Tango c’est aussi la prestation vocale, samedi soir, d’une des meilleures du genre : Deborah Russ : « Le tango investit également la ville avec des démos allées Georges-Leygues » ajoute Bruno Rapin. « On occupe de nouveau la cour intérieure du théâtre par un chapiteau pour un bal après concert ».

Annabel Perrin

Esto es Tango les samedi 14 et dimanche 15 mai au théatre Georges-Leygues

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés