Le XV à table régale les jeunes pousses du SUA


Longtemps puissante, l’Association SUA rugby, vit depuis plusieurs années et le virage du professionnalisme, des heures difficiles. Si elle évolue dans l’ombre de la structure professionnelle devenue toute puissante, « l’Asso » a gardé sa vocation première : former des jeunes pousses et les amener un jour peut-être à découvrir le haut niveau. Et figurez-vous que ça coûte cher : « Oui former coûte cher, très cher même » martèle  le coprésident de celle-ci, Thierry Hermerel. «  Les gens n’imaginent pas les dépenses inhérentes à l’encadrement de nos jeunes. Aujourd’hui, l’Association c’est pratiquement 700 000 euros de budget ! » Du coup, malgré tous les efforts du comité directeur depuis de nombreuses années, les fins de mois sont difficiles. Conscients des difficultés à financer la formation, Daniel Dubroca a eu l’idée de créer le XV à table : « Cette idée je l’ai eue avec Jean-Guy Gillet, un ami de longue date, qui en son temps avait créé la Table ovale à Villeneuve-sur-Lot. On a décidé de s’appuyer sur son expérience pour créer le XV à table en 2010 et venir ainsi en aide à l’Association. »

Un joli moment de convivialité
En s’appuyant sur leur réseaux respectifs, les deux amis ont donc réuni de nombreux amoureux du rugby aussi bien dans le département qu’à l’extérieur. Et plutôt que de leur demander de l’argent sans retour, ils ont eu l’idée de réunir tout ce joli monde tous les deux mois autour d’un bon repas organisé à chaque fois par le chef Michel Dussau : « On facture le repas et l’intégralité des revenus sont reversés à l’Association, c’est aussi simple que ça » explique l’ancien capitaine du XV de France. «  On change à chaque fois de lieu afin de concerner toutes les forces vives du département : Marmande, Villeneuve-sur-Lot, et bien sûr Agen, on essaye de n’oublier personne. » Résultat, le XV à table a déjà récolté près de 114 000 euros intégralement reversés  à l’Association SUA : « C’est aujourd’hui notre premier partenaire privé » se félicitent à l’unisson les deux présidents Hermerel et Salesses.
Mardi dernier, ce sont ainsi près de 120 « tableurs » qui ont vu le duo recevoir un chèque de 20 000 euros de l’autre paire Dubroca-Gillet. Un joli moment d’émotion qui faisait dire à Vivi Salesses : « Je vous remercie tous pour votre contribution. Et je voulais vous dire comme je me sens bien et heureux parmi vous. » Roulez jeunesse…

C.R.

Des hommes du cru

Jean-Guy Gillet et Daniel Dubroca ont depuis longtemps inscrit leurs noms dans le landernau lot-et-garonnais. Daniel Dubroca débuta à l’âge de vingt ans en équipe première d’Agen, comme pilier droit. Il y a accompli toute sa carrière et devint, fort logiquement, le président, en juillet 2004, à l’âge de 50 ans. Il a été l’entraîneur du XV de France à partir de la tournée de 1989 en Nouvelle-Zélande après avoir été sept fois sélectionné en tant que joueur de 1979 à 1985.
Jean-Guy Gillet est lui un véritable sellf made man. Sa société Jangyl connut un succès immense et fut l’un des fleurons de l’économie villeneuvoise durant de longues années. Il s’en sépara à la fin des années 2000.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés