L’école vers le 2.0


Faire entrer l’école dans l’ère numérique, tel est l’objectif poursuivi par la ville depuis 2009. A cette époque, un budget de 282 000 euros avait été voté sur cinq ans pour équiper l’ensemble des écoles élémentaires d’une salle dédiée aux technologies de l’information et de la communication ainsi que de tableaux interactifs. En 2016, ces derniers équipent 50% des classes villeneuvoises. De même, en 2014, un poste de référent informatique pour les écoles a été créé aux côtés d’un comité de pilotage. C’est ainsi que sont nés les espaces numériques de travail qui permette un lien sécurisé entre parent, enseignant et élève et des classes mobiles pourvues de tablettes numériques sur trois écoles.
Ce lundi, la municipalité signait une convention avec l’inspection d’académie pour passer à la vitesse supérieure. Non seulement une quatrième école a été équipée de tablettes numériques, en attendant que toutes en soient pourvues d’ici 2018, mais le rectorat vient appuyer l’initiative avec, entre autres, des formations destinées aux enseignants.
Car faire entrer le numérique à l’école, c’est aussi faire entrer de nouvelles manières d’enseigner… : « L’outil numérique doit être au service de l’amélioration de l’apprentissage et de la réussite scolaire » explique Dominique Poggioli, inspecteur d’académie. « La tablette est surtout un multiplicateur d’actions pédagogiques ».
Ainsi, grâce à elle, les élèves travaillent en groupe, se déplacent pour prendre des photos, font des recherches sur le web : « Et surtout, possèdent une restitution de leur travail visible par tous et entre écoles » ajoute Ghislaine Claudel-Dourneau, élue déléguée à la Réussite scolaire.
Si les tablettes mises à disposition possèdent bien des applications dédiées à l’enseignement classique, elles sont également la possibilité pour l’école de faire entrer les élèves dans l’ère numérique : « Ce qui semble indispensable aujourd’hui, pour ces futurs citoyens » souligne Patrick Cassany, maire de la ville.
Elles sont aussi l’opportunité de familiariser les plus jeunes à l’utilisation d’Internet : « Bien évidemment, l’école remplit ici un nouveau rôle, celui d’apprendre à se servir d’un outil numérique, et surtout d’en faire un bon usage pour des enfants qui, en majorité, en sont équipés chez eux » ajoute Dominique Poggioli. « C’est aussi l’occasion de les responsabiliser face à Internet, de leur apprendre à recouper des informations. C’est notamment pour cette raison que l’équipement numérique entre dans le cadre de l’apprentissage de la citoyenneté pour l’éducation nationale » souligne l’inspecteur d’académie.

Annabel Perrin

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés