Les Agenais aiment leur centre-ville, à défaut de s’y garer facilement


En pleine période électorale, les sondages sont légion. Et Agen a décidé de céder aussi à la tendance. La Ville et l’Agglo ont commandé à l’institut Ifop une étude pour savoir ce que les Agenais « au sens large » pensent de leur centre-ville. 803 personnes représentatives des 100 000 qui peuplent l’Agglomération ont été interrogées entre le 7 et le 12 octobre dernier. « On a estimé qu’il fallait un peu de quantitatif et d’objectif sur nos visions d’élus très personnelles et passionnées », souligne Jean Dionis du Séjour. Et le maire d’Agen a quelques raisons d’avoir le sourire. Car les résultats montrent que 74% des personnes interrogées ont une bonne image du centre-ville. « L’offre commerciale en général est particulièrement appréciée, commente Frédéric Dabi, directeur général adjoint d’Ifop. Les aspects propreté et sécurité obtiennent également de très bons résultats, alors que dans beaucoup d’autres villes, c’est là où le bât blesse. » 45% du panel perçoit une amélioration générale de la situation quand 31% pense qu’elle s’est dégradée ces dernières années. « Un bon score », selon Frédéric Dabi. L’image est globalement meilleure chez les jeunes que du côté des personnes âgées. « Nous pouvons être satisfaits du retour, qu’il faut resituer dans un contexte très difficile pour les centres-villes au niveau national. Ces résultats nous confortent dans notre politique d’associer le cœur de ville au commerce de prêt-à-porter. La satisfaction est également très forte en ce qui concerne la piétonnisation. Ce qui constitue un paradoxe avec la mauvaise appréciation du stationnement et de la circulation », analyse Jean Dionis.

Un plan d’action dès janvier

L’accessibilité est en effet le gros point noir de l’étude avec une grande majorité d’opinions négatives. Les élus ne se disent « pas surpris » et ont déjà pu mesurer la popularité de certaines propositions pour y remédier. L’idée de créer des navettes, l’une reliant O’Green, la zone sud et le centre-ville, l’autre gratuite et électrique pour sillonner le boulevard de la République, séduit ainsi plus de 65% des sondés. La municipalité annonce en outre la création de nouvelles places de stationnement en plus des 380 prévues à la gare dès 2018. « L’un des apports les plus précieux de l’enquête, c’est le temps de marche que les habitants sont prêts à parcourir entre leur place de stationnement et leur destination, précise le premier édile. Une grande majorité (88%) ont répondu plus de quatre minutes, ce qui signifie environ 300 mètres. La gare est à 300 mètres des 4-boulevards. Nous allons donc mettre en cohérence la piétonnisation du centre et l’ajout de stationnement en limite de cette zone. » Un plan d’action à ce sujet sera détaillé dès janvier, tenant compte des conclusions du sondage Ifop, du « livre blanc du commerce » présenté à la fin du mois et du nouveau délégataire de service public pour le stationnement.

Dimitri Laleuf

Les résultats complets sont consultables sur www.agen.fr
et sur www.agglo-agen.net 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés