Les bénévoles sont prêts pour accueillir les festayres


« Je n’oublierai jamais ces soirées avec les artistes comme quand Olivia Ruiz avait invité les bénévoles à sa soirée privée au musée ! »

Bénabar s’apprête à monter sur scène. Nous sommes vendredi et le Grand Pruneau Show (GPS) débute en fanfare. L’espace partenaires tourne à plein, les animation en coeur de ville sont en place et le public n’a plus qu’à profiter de cette première journée. Derrière cette organisation bien huilée, se cache une vingtaine de travailleurs de l’ombre. Ce sont les bénévoles de la manifestation qui sont sur la brèche depuis mercredi pour faire de cette fête une réussite. « Nous avons vingt-et-un bénévoles cette année, explique Lise Marliac, à la direction des affaires culturelles, près de la moitié était déjà présente les années passées. » En milieu de semaine, ils se sont réunis pour une journée de formation sur les aspects de la sécurité, des lieux du festival et des missions de chacun. Martine, Marie-Josée, Nicolas ou Alexandre font partie de ces fidèles qui ne manqueraient pour rien une édition de la fête agenaise. Martine et Marie-Josée ont, par exemple, voulut quitter le confort de l’Office de tourisme pour aller se frotter à la réalité de la rue. « Nous allons tenir le stand de maquillage place Wilson, explique Marie-Josée. Il me tarde de voir le monde et d’être au coeur de la fête. » Sa copine Martine renchérit : « Et s’il faut donner un coup de main quand on aura fini, pas de problème ». Notamment le soir, quand les artistes sont là et que le poste préféré des bénévoles devient le centre névralgique du GPS. Il s’agit de l’espace partenaires où VIP et chanteurs se croisent. C’est le domaine d’Alexandre qui a la chance d’avoir pu officier dans ce saint des saints pendant quatre ans. A 19 ans, l’Agenais d’origine n’a pas hésité à descendre de Paris où il suit ses études pour rempiler. « Cette année je serai chargé de guider les compagnies de rue, explique le jeune homme de 19 ans, mais je n’oublierai jamais ces soirées avec les artistes, quand Olivia Ruiz avait invité les bénévoles à sa fête privée au musée… » A côté de lui, Nicolas, 27 ans, sera chargé de nourrir les invités. Mais comme ses homologues, il sera bien sûr au service du public. Identifiés grâce à leurs t-shirts blancs et leurs bandanas violets, ils renseignent, guident et conseillent les visiteurs.

Gauvain Peleau-Barreyre

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés