Les Bouchons d’Amour ont besoin de vous pour ne pas fermer


Il avait promis de ne pas s’énerver. Il a tenu parole mais le vice-président des Bouchons d’Amour 47 en a gros. « Quand on voit notre bébé s’étouffer alors que c’est tellement simple… », déplore Michel Accary. L’association nationale, qui a « quasiment vu le jour en Lot-et-Garonne », vient au soutien des personnes en situation de handicap en améliorant leurs conditions de vie au quotidien (achat de fauteuil, équipement de la maison, la voiture…). 35 000 euros d’aides ont été alloués depuis sa création en 2001 dans le département… Sur une recette très simple : « On récupère les bouchons, on les envoie dans un centre de recyclage et nous récupérons 235 euros par tonne », explique Michel Accary. « En plus nous sommes la seule association dont les dons vont entièrement aux bénéficiaires, nous ne récupérons rien pour nos frais de fonctionnement. » Et c’est bien là l’origine du malaise. « Nous avons atteint nos limites, soupire la secrétaire de l’association Stéphanie Hutrel, les meilleures volontés s’épuisent. »

Gagner en visibilité
D’où le plan de bataille, qui n’est (pas encore) celui de la dernière chance, pour relancer les bouchons. Une campagne de crowdfunding (financement participatif en ligne) a été lancée. L’objectif est de collecter 12 000 euros jusqu’au 15 octobre, chaque donateur recevant en échange une déduction fiscale ou un petit cadeau.
Une somme qui permettra aux Bouchons de s’offrir une visibilité garante, ils l’espèrent, d’une meilleure collecte. Les 145 points de dépose du département pourraient ainsi bénéficier d’un relooking aux couleurs de l’asso, de même que la centaine de bacs récupérés auprès de l’Agglo agenaise, « nous pourrons aussi acheter des oriflammes et des bâches pour nos stands lors des manifestations, développer nos actions dans les écoles, financer l’achat de boîtes à déposer dans l’entreprise », énumère Stéphanie Hutrel.
De quoi enrayer la chute des tonnes collectées qui sont passées de 100 tonnes au début, à quelque 20 aujourd’hui. « Notre objectif et de revenir aux 100 tonnes », espère le vice-président…    

Contact ba47.fr, Facebook Les Bouchons d’amour, 06 85 16 20 76. Crowdfunding sur KissKissBankBank « 100 tonnes de bouchons pour le 47 » jusqu’au 15 octobre.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés