Les douaniers mobilisés avant la grande journée d’action prévue le 24 mars


Ils ne lâchent rien. Mobilisés depuis plusieurs mois, les agents des douanes de Lot-et-Garonne, situés sur le site de Gaussens au Passage, ont eux aussi débrayé lors de la journée du 9 mars. Dans leur viseur, non pas le projet de loi El Khomri, mais le plan de restructuration de leurs services. « La disparition de la douane à Agen est plus qu’envisageable, c’est ce qui va arriver si on ne fait rien. » Les principaux responsables syndicaux de la profession avaient rejoint leurs collègues agenais pour s’opposer à leur « disparition programmée ». Au total, 20 agents des douanes sont affectés en Lot-et-Garonne. Une fois le Plan stratégique douane (PSD) effectif, et le regroupement de plusieurs brigades, dont Agen, dans une nouvelle entité en Sud-Gironde, il créerait « un couloir de fraude », selon les syndicats. « Il n’y aura plus un seul douanier entre l’Espagne et Limoges », se désolent-ils. C’est pourquoi l’intersyndicale annonce une « grosse journée de mobilisation et de blocages » prévue le jeudi 24 mars. « Nous allons également informer la population, car si nous disparaissons, c’est un service rendu au public qui ne se fera plus. » A suivre.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés