Les Droits de l’homme cinéma


Après avoir labouré le terrain du cinéma de terroir ou social, c’est un nouveau sillon que creusent les poings levés des Montreurs d’Images. Le Printemps des Droits de l’homme se lèvera vendredi 18 avant de se coucher dimanche 20 mars. Au programme, films, rencontres et débats. Chaque film questionnera sur un droit fondamental et sur sa situation. Une association de Lot-et-Garonne sera chargée d’introduire le thème et viendra clore la projection par un échange entre les spectateurs et un intervenant invité pour l’occasion. Gilbert Mitterrand, président de France Libertés, viendra par exemple mener les discussions autour du long-métrage Même la pluie, qui défend l’accès à l’eau.
Laurent Bruneau, avocat et membre des Montreurs, est à la baguette de ce nouveau rendez-vous. « Nous avons l’habitude aux Montreurs de parler des droits économiques et sociaux, mais là on monte d’un cran, on parle de tous les droits. Nous voulons interroger les Droits de l’homme de façon concrète. Nous ferons un bilan de leur situation au niveau international ou national. »
Pour le local, treize associations qui défendent ces droits ont pris part à la création du festival et à sa programmation. La Cimade, qui s’occupe des droits des migrants, évoquera un thème d’actualité, Repères des violences conjugales ou bien encore Agenux, qui promeut l’utilisation de logiciels libres sur Internet viendra expliquer comment établir une connexion sécurisée qui ne garde pas vos données personnelles… A ne pas manquer.   

Gauvain Peleau-Barreyre

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés