Les écoles se refont une beauté


Un cartable rutilant, des chaussures à la mode et une trousse qui sent bon le neuf : la panoplie de rentrée de l’écolier est connue.
Et ce ne sont pas les seuls qui se sont faits beaux pour ce rite de septembre, les écoles de la ville arborent elles aussi quelques nouveautés. Les traditionnels travaux estivaux ont eu lieu dans les établissements du premier degré.
C’est en compagnie du responsable des travaux à la Ville que les élues en charge de l’Éducation se sont rendues dans deux écoles publiques qui ont eu droit à une retouche. Les écoles Gaillard et Edouard-Lacour étaient notamment au menu des visites matinales. Ces dernières font partie de la vague 2015 des établissements à avoir bénéficié d’une cure de jouvence. Dans la première, ce sont les huisseries qui ont été changées. Dans la seconde, c’est au tour des menuiseries de faire peau neuve. Avec 1,25 millions d’euros engagés cette année, l’enveloppe travaux trouve une stabilité assez exceptionnelle en ces temps de rigueur budgétaire. « Le but est de faire les travaux dans toutes les écoles de la ville au cours du mandat », précise l’adjointe Maïté François. Et de détailler les interventions : « Il y a d’une part les travaux lourds qui représentent un million d’euros d’investissement et des travaux de maintenance simples qui se chiffrent à 250 000 euros ».
Le directeur général des services (DGS), Denis Soliveres, résume l’action de la mairie comme une volonté de faire (enfin) entrer de plain-pied l’école agenaise dans le XXIe siècle avec des exigences numériques (maternelles et primaires équipées de tablettes pour un coût de 140 000 euros) et d’économies d’énergie.

100 élèves de plus à la rentrée

« Sans oublier notre volonté de faciliter le travail des enseignants », ajoute le DGS. Car les professeurs des écoles et leurs directeurs devront faire face à une hausse des effectifs à la rentrée. La semaine passée, quelque 50 nouveaux petits écoliers ont été inscrits. Soit, à ce jour, 1 022 élèves de maternelle et 1 577 de primaire, répartis sur les vingt-et-un établissements publics de la ville. Des petits écoliers qui emmèneront leurs parents à la découverte des nouvelles règles établies par la mairie : garderie jusqu’à 18h15 (au lieu de 18h30) et bus (payant) pour se rendre au centre des loisirs le mercredi midi.

Gauvain Peleau-Barreyre

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés