Les frères Thérasse espèrent « Buzet »


Le grand-papy doit être fier. Arrivé du plat pays en 1969, il s’est installé sur les coteaux de la commune de Sainte-Colombe-en-Bruilhois. Quelque cinquante ans plus tard, ses descendants, Pierre et Olivier Thérasse ont transformé la propriété en un terroir viticole qui s’est fait un nom.

« Échanger et discuter »

Les guides où le château Sauvagnères est cité sont conservés précieusement mais ces éleveurs de Buzet comptent bien buzzer encore plus en rejoignant cette année la liste des exploitations participant à la manifestation « De ferme en ferme ». « Nous espérons que cela va amener plus de visiteurs et de clients, explique Olivier, l’aîné, mais c’est aussi une bonne manière de partager notre passion, d’échanger et de discuter avec des gens qui ne sont pas forcément des passionnés de vin. » Car chez les Thérasse, comme l’expliquent les responsables de la Chambre d’agriculture à l’initiative du rendez-vous, il existe toutes les facettes du métier de vigneron, de la culture du raisin à la commercialisation. « En plus nous sommes indépendants, nous avons préféré garder notre liberté et la maîtrise sur l’élaboration et l’évolution de notre vin », rappelle Olivier.

Paysans… Et modernes

Le résultat, ce sont deux cuvées, une Tradition et une Prestige (vieillie en fûts de chêne), qui font prospérer la réputation du terroir estampillé Buzet. Les vins des frères Thérasse se déclinent en rouge surtout, avec quelques blancs. La production annuelle est de 120 000 bouteilles.
Les aléas, autant climatiques que réglementaires, n’ont pas entamé la flamme des deux frères qui, en tant que jeunes agriculteurs, représentent la paysannerie du XXIe siècle. S’ils n’ont pas cédé aux sirènes parfois justes commerciales, du bio, ils n’en restent pas moins imprégnés de cette culture numérique qui pousse à la révolution des champs. « Nous nous servons de stations météo pour adapter notre arrosage, nous limitons l’utilisation des intrants par des modélisations… » Un visage résolument moderne qui séduira les visiteurs attendus à s’y presser par grappes.

Gauvain Peleau-Barreyre

De Ferme en Ferme, samedi 25 et dimanche 26 avril. Renseignements et programme complet www.ca47.fr,
sur le dépliant et sur www.defermeenferme.com
ou 05 53 77 83 08

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés