Les fruits et légumes ont la pêche


Tout nouveau, tout beau, le rendez-vous de la filière fruits et légumes aura lieu jeudi prochain, 8 septembre, sur le site du lycée agricole livradais. Dénommé « Perifel », il remplace les Sifel et Siad, jugés « insignifiants » (sic).
C’est donc en collaboration avec la Chambre d’agriculture de Dordogne, les structures régionales Invenio et Propulso, que la manifestation lot-et-garonnaise a été montée. « Plus champêtre, intense et thématique », voici le triptyque qui guidera les 500 professionnels du secteur pendant la journée. Au menu donc, conférences, démonstrations et job dating. Les prises de parole concerneront les innovations technologiques. La mise en pratique de ces techniques se déroulera sur le pôle de recherche de Lalande où l’agro-écologie sera la star (alternative au désherbage, gestion des plastiques…). « On discute, on se projette vers l’avenir et surtout on s’assure que les innovations technologiques sont bien transmises aux producteurs », explique Pierre Gaillard directeur de Propulso et d’Invenio.

Emplois
L’autre volet de Perifel concerne l’emploi. Ce qui tombe bien pour les lycéens d’Etienne-Restat qui pourraient se retrouver à postuler sur l’un des 20 000 postes qui font vivre le secteur fruits et légumes en Aquitaine. « Ils sont 250 à être concernés par cette filière », précise même le directeur de l’établissement André Chanfreau. Ouvert à tous, présentant un large spectre d’emplois et d’entreprises, les débouchés professionnels sont nombreux… et peu connus à en croire Jean-Michel Huchaud, président de Propulso : « Quand la grande distribution ouvre deux postes à temps partiel, tout le monde en parle. Nous, on a des emplois qualifiés et bien payés, on veut le faire savoir ! » Une autre façon de dire que les carottes ne sont pas cuites pour les fruits et légumes.

Gauvain Peleau-Barreyre

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés