Les matches du week-end


Ligue d’Aquitaine // Rencontres en retard

Agen SU 2 – Lons FC //

Les garçons de Basili Mokili-Yenga se sont bien battus lors de la journée précédente et ont réussi à ramener un précieux nul face aux Landais de la Jeanne d’Arc de Dax (1-1). Une belle parité encourageante car les réservistes agenais ont pu démontrer qu’ils porteraient fièrement les couleurs du club malgré un classement désobligeant et un avenir qui s’inscrira inexorablement à l’étage inférieur (12e, 21 pts). Une grosse bataille à prévoir dans cette journée intégralement remise pour cause d’intempérie face aux banlieusards palois qui se déplaceront sur le synthétique de la rue de Lille pour l’emporter et accrocher en filigrane l’une des deux premières places synonymes d’accession (4e, 45 pts). Bien installés au pied du podium, les garçons de l’entraîneur Philippe Vincent viendront le couteau entre les dents pour continuer leur marche en avant après un retentissant succès face à la seconde réserve montoise à domicile (7-0). Une véritable correction avec une avalanche de buts dont il faudra garder la substantifique moelle pour s’en aller guerroyer chez la lanterne rouge suaviste. (aller 3-0)

Le Teich JS – EBBE /

Les joueurs de Michel Fonséca n’ont pas pesé bien lourd face à de brillants villeneuvois à domicile (0-2). Une contre-performance à la maison qui inquiète forcément tant la production locale fut en tout point indigeste. Il faudra absolument redresser la barre pour les protégés du président Pascal Verstraete qui ne sont pas encore mathématiquement assurés de leur maintien (9e, 36 pts). Toujours à la recherche d’un inédit succès à l’extérieur depuis le début de la saison, les hommes du capitaine Nicolas Mignot se doivent impérativement de l’emporter chez la lanterne rouge de la poule. En effet, le mal récurrent des Boétiens à proposer du jeu loin de leur base semble d’une cruelle évidence et les occasions de succès sur des terrains hostiles ne sont pas non plus légion. L’opportunité offerte face à un adversaire en pleine décrépitude (12e, 23 pts) restant sur deux défaites d’affilée peut inverser cette triste statistique et donner un peu d’air au classement général. (aller 3-0)

FCV Lot Villeneuve – Cenon RD //

Les hommes de Jean-Luc Lefloch et Frédéric Baumlin n’ont pas laissé filer la victoire dans le derby face aux Boétiens lors de la précédente journée dans l’antre de « Cancelles » (0-2). Des points cruciaux qui compteront à la fin de l’exercice (4e, 45 pts) et qu’il faudra faire fructifier contre l’ancien leader girondin,  rentré dans le rang (6e, 42 pts). Les Cenonnais viennent de chuter au plus mauvais moment contre le stade Médardais (0-2), un revers difficile à digérer face une formation luttant pour le maintien. La rencontre risque d’ailleurs de faire quelques étincelles à la Myre-Mory entre deux équipes qui n’ont pas abandonné aux vestiaires leur espoir de montée. Les Villeneuvois compteront une fois de plus sur leur excellent gardien Julien Serres pour contrecarrer les offensives adversaires et sur leurs fines gâchettes pour concrétiser la moindre occasion qui ne manqueront pas de se présenter dans une opposition à coup sûr débridée. (aller 2-1)

Ustaritz Labourdins – Nérac FC  //

Les Néracais des frères Jessé ont répondu présent dimanche dernier sur le pré du « Vert Galant » en dominant les réservistes mérignacais (3-0). Un succès qui replace les protégés du président Philippe Brunet dans le haut du classement (3e, 47 pts). En déplacement au Pays Basque, les hommes de l’entraîneur Yassine Azahaf peuvent, en cas de bon résultat, caresser l’espoir de revenir pleinement dans la course à l’accession. Les locaux qui ont démontré leur solidité en voyage à Macau (0-2) auront la faveur du pronostic, intraitables dans leur mythique stade de Kiroleta, les Uztaritzars croient plus que jamais que leur destin s’écriera à l’étage supérieur (4e, 45 pts) à condition de vaincre dans ce duel important pour l’avenir de ces deux formations dans un championnat âpre à souhait. (aller 2-1)

Colayrac FC (D1) – SC Astaffort (PD1)  //

Les Colayracais de Bibi Tahraoui évolueront, sauf gros cataclysme, en promotion de ligue la saison prochaine. Ralentis il y a quinze jours par les Livradais (2-0), ils ont inversé la tendance lors de la dernière journée en atomisant des Castillonnais en pleine déconfiture (6-0). Difficile de croire que les Astaffortais sur leur forme du moment puissent opposer une quelconque résistante à un effectif parfaitement réglé. Il est même à craindre que les coéquipiers de Xavier Marcet ne prennent l’eau sur la pelouse grasse du stade « Jean-Pierre Séménadisse ». Une éventualité certaine pour des locaux qui ambitionnent de mettre une belle cerise sur un gâteau qui ne demande qu’à être mangé !

District // Rencontres en retard

Passage FC – OS Agenais //

Les Passageois de Sylvain Dumon viennent de se faire stopper dans la course au titre après leur défaite au Mas (1-0). Un revers qui interrompt une magnifique série de six succès de rang. A quatre points du leader casteljalousain et à six unités devant les Massais (qui comptabilisent deux rencontres de retard sur eux), les hommes du président Nicolas Morel perçoivent donc l’importance de remporter la rencontre de demain soir (2e, 44 pts). Rien n’est fait pour les agenais qui stagnent dans les profondeurs du classement (12e, 23 pts) mais qui ne sont pas à un paradoxe près, eux qui trouvent des forces insoupçonnées quand se profilent à leur narine les confrontations contre des équipes plus huppées (victoire à Casteljaloux 0-1 et nul 2-2 contre le Mas). Il faudra malgré tout retrouver un peu plus d’ardeur car la spirale négative guette le onze d’Hakim Bettiche comme le prouve encore la dernière sortie à Nérac ponctuée par une belle déculottée (5-0). (aller 1-3)

Colayrac FC 2 – Tonneins FC 2 //

Les réservistes colayracais se doivent de vite se reprendre après une belle période de deux mois sans perdre, ils sont retombés dans des travers douteux, une véritable humiliation à Casteljaloux (10-1), un résultat nul (1-1) contre la lanterne rouge de l’époque, Laroque- Timbaut. Plus inquiétante, la dernière opposition face à Clairac avec une partie qui n’a pu aller à son terme et donc de lourdes sanctions à prévoir….. Sur leur herbe, il faudra endiguer cette maudite hémorragie (9e, 29 pts).  Leur homologue tonneinquais qui demeurent sur deux victoires de rang tenteront de continuer sur leur excellente lancée et confirmer leur belle prestation face à Roquefort (3-0). Un succès contre un rival jouant le haut du tableau qui a redonné du baume au cœur et quelques idées à un ensemble meurtri. Les visiteurs ne désespérément pas d’ailleurs de ramener de ce voyage bucolique un précieux succès qui pourraient leur permettre de se replacer encore plus avantageusement dans ce championnat serré (4e, 37 pts). (aller 4-1)

EBBE 2 – FC Clairac //

Les réservistes boétiens de Peberay passent vraiment une sale saison qui se traduit par un classement flirtant avec une position au général toujours inconfortable. Jamais dominatrice, la troupe de Valère Tofan n’avancent que trop lentement, la faute à une kyrielle de résultats nuls guère rémunérateurs comme l’a encore démontré leur dernière sortie à Laroque-Timbaut (1-1). Pour se donner plus d’amplitude et recoller au haut du tableau (8e, 29 pts), il va falloir l’emporter et ce, dès demain soir, où ils recevront une formation de Clairac (7e, 30 pts) qui dégringolent dans les profondeurs de la poule. Les protégés du président Christophe Meyer n’y arrivent plus et sont toujours à la recherche d’une précieuse victoire qui les fuit depuis le 22 novembre dernier. Un enlisement qui arrive au plus mauvais moment puisque la fin du championnat montre au loin le bout de son nez. (aller 1-0)

Coupe Georges Parade // 5ème tour

Bias FC (D1) – FC Pont-du-Casse-Foulayronnes (D1)  //

La bande de Guylain Buyoyo et Mounir Lamghari retrouvera une vieille connaissance de son championnat : une équipe qu’elle avait dominé à « Loustalet » (1-2), le 22 novembre dernier et dont elle recroisera le 4 avril prochain les crampons, cette fois-ci à « Régadous ». Avantage donc aux protégés des présidents Ricordel et Lacombe qui ont le vent en poupe et qui jouent les premiers rôles dans l’élite départementale. Attention, la coupe réserve souvent son lot de surprises, pourquoi pas dimanche où les locaux de Yacine Badèche défendront leur honneur avec vaillance bien qu’ils sont exclusivement tournés vers leur sauvetage en première division.

Franck Albarracin 

 

 

 

 

 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés