Les matches du week-end


Pré-Nationale masculine

Basket Seychois Barthéléméen – CTC Pujols-Boudy-Villeneuve

Les Villeneuvois ont gagné contre l’ESB en ayant quelques frayeurs en fin de match (88-81). Ils terminent ainsi la saison invaincus dans les salles de Boudy et de Descartes. Serge Bell et ses hommes seront opposés à un voisin lot-et-garonnais qui a réalisé une deuxième partie de championnat probante pour assurer rapidement son maintien. Les CTCistes, habitués à jouer les premiers rôles de la Pré-Nationale, ont leur sort en main. Après avoir manqué le coche à deux reprises, le groupe ne voudra pas laisser une autre chance s’envoler. L’effectif qui a mûri cette année et malgré le départ de Cédric Gary, a su se renforcer à l’intersaison avec les venues d’Adil Abassi, Vincent Bique et Antoine Chevalier. Les supporters se déplaceront en nombre pour pousser leurs protégés lors de cette rencontre capitale.

BC Layrac-Astaffort – Avenir Serreslousiens Colombins Horsarrois

Le BCLA n’y arrive plus et heureusement que la saison prend fin. Après une sixième défaite de rang, Victor Larroy et sa bande finiront l’exercice à domicile, face au leader de la poule.
Déjà assurée de revenir au niveau national, la formation de l’ASCH ne fait pas dans la dentelle et vient d’infliger un cinglant 102-66 au Seychois. Les Blacks sont prévenus et pour finir sur une bonne note, ils seront obligés de fournir leur meilleur basket.

Malaussanne Mazerolles Basket Soubestre – US Puymirolais

Après avoir réussi le dernier match devant leur public face au TBC (victoire 103-92), les Puymirolais défieront une autre équipe occupant le haut de tableau. Vaincus dans leur salle au match aller, les joueurs de l’USP ont une revanche à prendre et une très belle quatrième place à défendre. Pour y parvenir, ils devront batailler avec une formation expérimentée et homogène. Les Pyrénéens viennent de ramener deux points de leur déplacement à Layrac et sont redoutables.

Basket Luy Adour – Entente Sportive du Brulhois

Afin d’assurer une place de onzième, synonyme de première équipe au ranking en cas de repêchage, les Aubiacais iront dans les Landes avec de fermes intentions, samedi soir. Le groupe de Jean-Louis Albisua a fait de la résistance chez les seconds du classement, en réalisant un flambant 4e quart-temps, mais les « Violets » n’ont pas pu ramener la victoire. Maxime Gentillet et consorts ont une marge de manœuvre sur leur adversaire du soir, victorieux à domicile de 31 points, ils possèdent ce capital points en cas de défaite, tout en espérant une contre-performance du Réal.

Léo Sansot

 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés