Les matches du week-end


Ligue d’Aquitaine // Matches en retard

Promotion de ligue – Poule A : Nérac FC – Morcenx CA //
Au repos forcé, la semaine dernière comme toutes les équipes de la région, les Néracais de l’entraîneur Yassine Azahaf, qui restent sur deux victoires de rang, peuvent en cas de succès se replacer au pied du podium à une unité des réservistes des Croisés, actuels dauphins de la poule (4e, 39 pts). Assurément une bonne passe pour les locaux qui sont remontés doucement mais sûrement vers le haut du tableau. Un retour en grâce qu’il faudra confirmer en recevant cet adversaire qui lutte pour sa survie (10e, 27 pts). Pas de quoi inquiéter les protégés du président Philippe Brunet qui retrouvent peu à peu de bonnes sensations après une longue période de disette. Attention tout de même, le visiteur du stade du « Vert Galant » n’a rien de la victime expiatoire et est encore capable de mordre comme le prouve sa dernière sortie à La Ribère (1-2). Une partie maîtrisée qui a donné du baume au cœur aux Landais de Morcenx qui se battront jusqu’au terme de la saison pour ne descendre. (aller 1-2)

District // Journée intégralement reportée du 30 janvier et 1er février

FC Pont-du-Casse-Foulayronnes – Virazeil US //
Pas de mauvaise surprise à attendre pour les joueurs de Guylain Buyoyo et Mounir Lamghari face à des Virazeillais bien trop limités (9e, 29 pts). Les locaux, qui aspirent toujours à retrouver la promotion de ligue en fin d’exercice, ne boxent pas dans la même catégorie (4e, 37 pts). Pas de suffisance à avoir tout de même, il faudra respecter l’adversaire pour ne pas céder de points avant les prochaines échéances à enjeu. Le visiteur ne se fait d’ailleurs pas beaucoup d’illusions, lui qui a du mal contre les équipes de tête à assurer le minimum syndical. La rencontre inaugurale entre les deux belligérants avait d’ailleurs prouvé l’écart entre les deux formations puisque les garçons de David Tortul avaient infligé une belle correction aux hommes du tandem Sabugo/Robin (0-7).

Sainte-Livrade AS – Colayrac FC //
Les hommes de Bibi Tahraoui trônent confortablement dans leur fauteuil de leader à la faveur de leur démonstration lors de la rencontre face à Miramont (3-1). Un succès qui impressionne et qui conclut une série de cinq victoires de rang de la formation colayracaise (1er, 48 pts). Rien n’est malgré tout encore joué pour les protégés du président Achegane qui reviennent en boulet de canon. Bien installés à quelques encablures du podium, ils connaissent l’importance de cette rencontre pour la décision finale (5e, 37 pts). Emporter le morceau face à un si prestigieux adversaire sonnerait comme le retour définitif des Livradais dans la course. Sachant en plus que les locaux comptent toujours en souffrance deux rencontres à disputer sur le concurrent du jour, on comprend alors que l’opposition de dimanche ressemble de plus en plus à un véritable tournant dans la saison. (aller 1-0)

FC Bias – AS Castillonnès //
Les deux formations rencontrent d’énormes difficultés dans ce championnat. Les locaux qui n’en finissaient plus de chuter  viennent enfin de mettre un terme à une triste série de neuf défaites en s’imposant lors de la dernière journée à Damazan contre les joueurs du Confluent (1-2) (11e, 24 pts). Un sursaut d’orgueil pour la troupe de Saïdani qu’il faudra confirmer en recevant un rival au maintien. Guère mieux lotis (12e, 22 pts), les coéquipiers d’Arnaud Prat, qui avaient réalisé un véritable exploit en s’imposant face au leader Casseneuil (3-2), sont retombés dans leur travers avec trois revers d’affilée. Bien malheureux le vaincu à « Loustalet », demain soir, qui se tricotera à coup sur une fin d’exercice très compliquée et un retour quasi-assuré à l’étage inférieur. (aller 2-4)

ROC Laroque-Timbaut – Colayrac FC 2 //
Les Roquentins ont abandonné à l’OS Agenais la place de lanterne rouge de la poule à la faveur d’une victoire au courage face à Astaffort (2-1). La réception des réservistes colayracais est l’opportunité pour les garçons du duo Mariano Cuadrado et Michel Lagarde d’engranger des points vitaux pour leur survie (11e, 22 pts). Certes, la formation au président Jean-Paul Kroft comptabilise une rencontre en retard sur son invité du soir, mais une réaction est vivement attendue pour croire en de meilleurs lendemains. Les banlieusards agenais ne sont pas dans les meilleures dispositions psychologiques, eux qui viennent de subir une véritable humiliation lors de leur dernière sortie à Casteljaloux (10-1), une correction qui va être difficile à digérer (8e, 27 pts). (aller 2-3)

FC Nérac 2 – Passage FC //
Les seconds couteaux néracais de Sébastien Ricard marquent sensiblement le pas (7e, 27 pts). Un ralentissement coupable après quatre dernières sorties bien ternes ponctuées par autant de défaites. Une réaction des locaux est donc vivement attendue pour inverser la mauvaise tendance et s’éviter toute mauvaise surprise à la fin du présent exercice. Manque de chance pour les résidents du « Vert Galant », ce sont les Passageois de l’entraîneur Sylvain Dumon qui se présenteront face à eux avec un moral au beau fixe. Les protégés du président Nicolas Morel surfent sur une vague de succès (cinq victoires de rang) qui les replacent tout en haut au général (2e, 39 pts). (aller 2-1)

FC Penne-Saint-Sylvestre – SCDO Dausse //
Les Pennois de Santana Lima, qui se battent dans un mini-championnat à six équipes pour le maintien, occupent pour l’instant la première place de cette lutte de seconde zone (8e, 31 pts). A domicile, les protégés du président Nicolas Delourme s’évertueront à éloigner ce concurrent direct et à assurer un peu plus leur position au général, comme ils l’avaient fait avec Castillonnès lors de la précédente journée (4-1). Pour les coéquipiers du capitaine Cabédo, la place de lanterne rouge depuis le forfait général d’Agen FC commence à être pesante. Une position inconfortable qu’il faut vite abandonner (13e, 20 pts) en gagnant les rencontres contre des adversaires luttant pour leur survie.  (aller 2-0)

Roquefort FC – EBBE 2 //
Les Boétiens devraient récupérer sans aucun doute les points de la victoire contre l’OS Agenais. La rencontre avait été arrêtée lorsque l’arbitre s’est senti en danger et a stoppé la partie après un carton rouge et un penalty sifflé dans les ultimes instants. Rien n’est encore fait et les hommes de Valère Tofan devront encore s’employer pour s’extraire des places offertes à la descente (9e, 26 pts). Le déplacement au stade Alain Ransinan vaudra le détour car les locaux retrouvent peu à peu leur lustre d’antan avec trois rencontres sans défaite (4e, 32 pts) et seront de ce fait difficile à prendre en ce moment. (aller 2-2)

OS Agenais – SC Astaffort //
Les Agenais de Bettiche, qui s’attendent à être lourdement sanctionnés par le district après les événements de la dernière journée de championnat, abattront une de leur ultime carte face à une formation qui les devance au classement. Le retard comptable commence à faire et il est plus que temps de sonner la révolte (12e, 20 pts). Les pensionnaires du stade « Camille Batmale » souffrent toujours d’un mal persistant dans le jeu et d’une inconstance chronique. Pour les coéquipiers de Xavier Marcet, un bon résultat dans ce duel donnerait un bon bol d’oxygène et éloignerait un peu plus un concurrent direct au maintien (10e, 25 pts). (aller 0-2)

Franck Albarracin 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés