Les matches du week-end


 Nationale 3 masculine – journée 8  // 

 Agen Basket Club – Boulazac Basket Dordogne 2

Agen ne s’arrête plus !

Les Agenais sont sortis vainqueurs d’une rencontre défensive et accrochée sur le parquet de Tulles. Cette performance leur permet d’enchaîner un quatrième succès de rang. Cette victoire donne le plein de confiance aux coéquipiers de Guillaume Noubissi avant de recevoir la jeune équipe de Boulazac. Les réservistes de l’équipe professionnelle du BBD viennent de remporter les deux derniers matches et se sont inclinés de justesse à Gardonne. Un effectif dordognot jeune et de qualité se présentera donc au Stadium samedi soir. Les Abécistes vont devoir rester sur leur dynamique pour espérer réaliser la passe de cinq.

 Nationale 3 Féminine – journée 8  // 

 Avenir Grandfonds Sportif – AS Saint Delphin

L’AGS en patronne

Les filles de l’AGS ont vaincu les leaders de la poule (46-38) dans un match où elles ont su verrouiller l’attaque des visiteuses. Elles reviennent ainsi à une victoire du trio de tête, dont fait partie l’adversaire de dimanche. Les Bordelaises sont une des équipes favorites du championnat et visent l’accession en NF2. Le défi s’annonce de taille pour la bande de Pauline Luisa. Elles devront rééditer une belle partition défensive pour espérer accrocher un résultat en Gironde.

Pré-Nationale masculine – journée 8  // 

 Basket Luy Adour Club – BC Layrac-Astaffort

Layrac en tenue de mariage

Les Layracais ont réalisé une partition offensive de choix face à Oloron avec, dans la peau du chef d’orchestre, Damien Roux auteur de 41 points. Les joueurs de Jean-François Toffoli ont réglé la mire et vont tester leur adresse chez les Landais du BLAC qui sont dans une situation critique, sans aucune victoire. Ils joueront pour leur survie à la maison et viennent de réaliser un match correct dans la grange de Boudy où ils ont mis en danger les locaux. Les riverains du Gers devront se déplacer avec sérénité, mais sans croire que les hommes de l’Adour se laisseront déborder facilement.

 Garonne ASPTT 2 – Coopération Pujols-Boudy-Villeneuve

Les joueurs de la Coopération ont remporté un match sans briller dans leur antre de Boudy face au bon dernier de la classe (81-70). Il faudra réaliser un match plus complet à l’extérieur chez les réservistes du GAB pour se rassurer et l’emporter. Bien que l’équipe d’Alexandre Tansini est à la peine en championnat, il faudra se méfier de ce court déplacement.

 Jeanne d’Arc Oloron – US Puymirolaise

Les Puymirolais ont renoué avec la victoire à domicile, non sans mal face au Réal (75-70). Samedi soir, ils se déplaceront dans le Béarn chez une équipe qui vient d’encaisser 98 points à Layrac. Les joueurs d’Oloron ont une ossature similaire aux hommes de la Bastide avec un secteur intérieur fort en taille et en expérience. Cette confrontation devrait se jouer sur des détails, sauf si les Oloronnais n’ont pas digéré leur déconvenue lot-et-garonnaise.

 Malaussanne Mazerolles Basket Soubestre – ES Brulhois 

Les Aubiacais de Jean-Louis Albisua ont traîné comme un boulet l’entame de match ratée (27-11 à la 10ème), avant de faire jeu égal avec l’Elan Tursan pendant le reste de la rencontre. Pour ce deuxième déplacement d’affilée dans les Landes, ils devront être constant 40 minutes et ne pas manquer le début de rencontre. La formation de Malaussanne vient d’enchaîner deux bonnes performances avec une courte défaite contre le leader (-1) et une victoire face au TBC.

 Promotion Féminine – journée 6  // 

 Elan Sportif Boé Bon-Encontre – Campagne Meilhan

Retour au championnat, après un match de Coupe de France, pour les Boétiennes qui l’ont emporté à Lévignac (61-67). Une victoire qui redonne un peu de confiance au groupe, après deux lourdes défaites en championnat. Ce dimanche au COJC, elles recevront les leaders seules invaincues de la poule, pas le match le plus évident pour se relancer, mais un bon test pour rebondir dans ce championnat.

 AS Saint Delphin 2 – Foulayronnes BB

Les joueuses du plateau ont emporté un précieux succès à domicile et ont pu profiter de la mini-trêve pour préparer ce déplacement chez les réservistes de Saint-Delphin. Les deux équipes l’ASSD auront des duels avec des formations du Lot-et-Garonne ce dimanche. Les réservistes restent sur une défaite à l’extérieur et ont le même bilan que les Foulayronnaises.

 Honneur Masculin – journée 6  // 

 JIL Colayrac – US Bergerac Basket

La JILC pourra se jauger

Les Colayracais retrouvent le chemin du championnat samedi soir dans leur salle. Un vrai test s’offre à eux quant à leur ambition. En effet, ils reçoivent les premiers, seuls invaincus de la poule. Les coéquipiers de Thomas Lacombe restent sur deux victoires convaincantes et n’ont plus le droit à un faux pas à domicile.

 Avenir Grandfonds Sportif – US Samazanaise

Pas le droit au faux pas non plus pour les Castelfondais. Ils recevront le leader invaincu de la poule. Les Samazanais, forts de cinq succès, n’ont que rarement été inquiétés. Ce que la troupe de Cédric Desprat s’efforcera de faire samedi soir sur son parquet. Les hommes de l’AGS ont eu un début de calendrier en leur défaveur (4 déplacements) et s’en tirent plutôt bien avec un bilan de trois victoires.

Pré-Nationale Féminine – journée 5 //

CTC Pujols-Boudy-Villeneuve – Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez

Après deux week-ends de coupure pour la Pré-Nationale Féminine, les filles de Guy Lesbarrères retrouvent le championnat. Elles ont, à coup sûr, préparé avec application cette rencontre qui les oppose à l’autre leader de la poule unique. Les Paloises ont l’ambition affichée de remonter à l’échelon National (elles évoluaient en LF2 la saison passée), mais les « Blacks » de la Coop nourrissent également la même ambition. Ce duel s’annonce disputé et les locales auront besoin du public de la salle Descartes, samedi soir à 20h, pour gagner ce match déjà décisif dans l’optique de la montée avec un seul billet pour la NF3 cette saison.

Léo Sansot

 

 

 

 

 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés