Les Mousquetaires déménagent et embauchent


Les travaux pour le déplacement de l’Intermarché, dont l’accord en Commission départementale d’aménagement commercial avait été attaqué par deux recours, débuteront au printemps 2015 et sont prévus pour une durée d’environ dix mois. « Le projet a été difficilement mais définitivement accepté en Commission nationale d’aménagement commercial » affirme le directeur de l’Intermarché, Laurent Jonquiere.
Il souhaite préciser la principale raison de ce déplacement : « Cela fait trente ans que le magasin existe à Nérac, ce qui en fait la principale raison de ce transfert d’activité. Aujourd’hui, les locaux sont vieillissants et on commence à être vraiment à l’étroit. Nous souhaitons un confort d’achat pour nos clients. Il nous fallait aussi un point de vente neuf et moderne, qui corresponde mieux aux attentes de la clientèle ». Il faudra s’attendre à « une superficie de 1 300m² supplémentaires. Le centre commercial sera rattaché aux différents commerces. L’accès y sera facilité et protégé entre les enseignes et la grande surface afin que les gens puissent se balader dans un centre sécurisé et agréable » affirme le directeur. Ce projet a été rejoint par huit commerçants néracais. Laurent estime qu’il s’agit d’une « complémentarité intelligente » qui permettra à l’activité du site de rebondir sur les commerces du centre-ville. « Notre volonté est également de redynamiser la ville de Nérac en y apportant de nouvelles activités économiques » poursuit-il.

Projet sous le signe de la redynamisation
« La redynamisation de la ville avec un impact sur les autres commerces alentours est certaine » confie le directeur de l’Intermarché. Le dossier a été accepté en commission départementale en septembre 2014. Puis deux recours distincts s’en sont suivis et ont été traités en commission nationale. Le premier, du Super U de Lavardac et le second du Weldom-Chapuis-Marsan et Labadie de Nérac. Finalement, les deux recours ont été rejetés le 16 janvier 2015, ce qui valide définitivement le projet. L’heure en est aux appels d’offres des sociétés afin que puissent débuter les travaux. Au niveau financement, le magasin ne bénéficie d’aucune aide et s’appuie uniquement sur un financement privé du magasin et des commerçants propriétaires des locaux. L’emplacement de l’actuel sera repris par un Bricomarché. La modification d’activité permettra donc la création d’une cinquantaine d’emplois, favorable à l’économie néracaise.

Ophélie Auberval

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés