Les poules font fureur


L’idée paraissait quelque peu incongrue il y a un an… Et pourtant. En septembre dernier, quand l’agglomération villeneuvoise proposait contre un euro symbolique des poules à ses administrés, les 500 gallinacés avaient été réservés en un clin d’oeil. Un succès qui a donc d’emblée persuadé l’Agglo de renouveler l’expérience. Et cette fois-ci, 1 500 poules seront distribuées.
Pour rappel, il faut cependant remplir quelques conditions avant d’être l’heureux propriétaire des poules villeneuvoises : avoir un jardin, signer un contrat qui engage à garder les poules chez soi au moins durant deux ans, et en prendre deux au minumum, la poule ne supportant pas la solitude.

Environnement à plumes

Les poules proviennent d’élevage de pondeuses estampillé bio. Et si adopter les bêtes à plumes leur évite de finir à l’abattoir, l’opération poules pondeuses de l’Agglo n’est pas seulement  un acte de sauvetage. Elle est même surtout inscrite dans la politique de réduction des déchets ménagers dans laquelle s’est engagée l’agglomération durant cinq ans.
Car la poule est un agent environnemental de première catégorie : elle ingurgite entre 75 et 100 kilos de déchets alimentaires par an, elle aère le sol et dépose un engrais naturel grâce à ses fientes.
Ainsi, avec 2 000 poules au total dispersées sur le Villeneuvois, les habitants vont pouvoir annuellement détourner de leur poubelle jusqu’à 300 tonnes de déchets organiques.

 Annabel Perrin

Les poules sont à réserver du 10 au 30 avril  2015 auprès des animateurs de tri de la CAGV au 05 53 41 01 77 ou sur internet à l’adresse suivante www.grand-villeneuvois.fr. (Possibilité d’adopter deux à quatre poules provenant d’un élevage biologique pour 1€ chacune).

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés