Les « shérifs » de la Passerelle en place


Dans l’ouest agenais, Le Passage et sa passerelle ne seront plus des zones de non-droit. Francis Garcia, premier édile de la commune, et son homologue de la ville préfecture Jean Dionis, ont officialisé leur union dans la lutte contre la délinquance qui touche la frontière de leur deux municipalités. Le Centre de supervision urbaine (CSU) d’Agen aura l’oeil sur les trois caméras installées de l’autre côté de la Garonne. C’est au pied de la passerelle et de ses parkings que se tramaient, par trois fois en deux ans, des dégradations, vols et autres délits qui auront touché plusieurs dizaines de véhicules et tout autant de propriétaires désemparés face au spectacle de leurs biens dérobés.
Devant cette recrudescence de faits délictueux aussi insupportables qu’incompréhensibles, Francis Garcia avait opté pour la pose de trois caméras de télé-surveillance placées à des endroits stratégiques.
« Nous avons les mêmes problématiques de sécurité publique, a rappelé le maire du Passage à l’adresse de Jean Dionis, et c’est grâce à un fonctionnement novateur et  une mutualisation de nos moyens que nous pourrons en venir à bout. » Ce qu’a approuvé le maire d’Agen, poussant la réflexion sur le terrain sociologique : « La sécurité est compliquée, elle est partagée entre les maires et l’Etat. Mais, et c’est une évolution de fond, nos concitoyens nous demandent de plus en plus d’être des maires shérifs. » Un OK Corral venant approuver la déclaration des premiers édiles. Francis Garcia en a d’ailleurs profité pour rappeler le contexte de renforcement de la tranquillité publique de sa commune. Outre la vidéo-surveillance, les services municipaux ont planché sur la refonte du rythme de travail de la police municipale, sur la mise en place prochaine du système des voisins vigilants,  l’intensification des opérations tranquillité vacances et l’arrivée d’un médiateur jeunesse. Une commission extra-municipale, composée de citoyens et d’élus, sera chargée du suivi de ces évolutions.

Gauvain Peleau-Barreyre

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés