Ligue d’Aquitaine // A la « Croisés » des chemins !


Division Honneur Régionale – Poule A //

Samedi 21 novembre à 18h // Croisés de Bayonne – SU Agen

Bons derniers de la poule (12e, 6 pts), les Basques de Jérémy Dos Santos qui courent toujours après un premier succès attendent de pied ferme les Agenais sur leur herbe du stade Didier Deschamps. Battus lors de leur ultime sortie par la plus petite des marges chez les Girondins de Blanquefort (1-0), formation jouant les premiers rôles cette saison, les protégés du président Pierre Bartheu ont retrouvé des valeurs d’abnégation et de solidarité qu’il leur avait fait grandement défaut depuis le démarrage de la compétition (quatre défaites en cinq rencontres).
Pour les garçons de Nicodème Boucher, l’ordinaire s’améliore nettement. L’arrivée de David Arion a apporté indéniablement un plus à l’effectif suaviste. La belle victoire contre Saint-Pierre d’Irube (4-1) a démontré que le Sporting avait des arguments à faire valoir dans la course à l’accession comme tend à le prouver sa position avantageuse au classement général   (4e, 14 pts). Il faut vite se ressaisir et l’occasion est belle avec la réception des Basques de Saint Pierre d’Irube pour le compte de la cinquième journée d’un championnat ouvert. La jeune troupe de l’entraîneur Patrick Narbaïs découvre le niveau et l’acclimatation semble bien s’opérer pour le moment (4e, 11 pts). Tenus en échec, à la maison, lors de la précédente journée (0-0) par de solides blanquefortais, il faudra tout de même confirmer les belles dispositions entrevues, il y a une quinzaine de jours, dans leur antre de la rue de Lille pour enfin inscrire à leur tableau de chasse une précieuse victoire à l’extérieur. Car c’est bien là que le bât blesse pour les coéquipiers du capitaine Bory, incapables depuis le début de l’exercice de ramener quelques subsides de leurs divers périples (deux revers 1 à 0 à Canejan et à Bergerac). Un grand trou d’air quand il s’agit d’imposer son jeu sur des terrains hostiles, une carence qu’il faut absolument combler rapidement pour espérer quelques joies à la fin de ce présent championnat.

Samedi 21 novembre à 20h // Marmande FC 2 – Coulounieix Chamiers

Les garçons d’Olivier Hériveau qui se sont substitués à l’équipe première, ce week-end, en coupe de Lot-et-Garonne avec la réussite que l’on connaît (victoire sur le terrain de Casseneuil 0 à 3), tenteront de réaliser une inédite passe de trois succès d’affilée puisqu’ils avaient ouvert leur compteur en championnat, lors de la dernière journée, en s’imposant brillamment sur le terrain de Mourenx (1-2). Avec un classement encore précaire au général (10e, 9 pts), les Marmandais se doivent de gagner à Michelon face à un adversaire loin d’être au mieux dans la compétition (11e, 8 pts).

Promotion d’Honneur

Dimanche 22 novembre à 15h // Nérac FC – Pessac Alouettes FC 

Les Néracais du duo Yassine Azahaf et Olivier de Lucas recevront une formation qui les précèdent au classement d’un point (8e, 11 pts). Les Girondins qui se sont faits surprendre à domicile lors de la dernière journée face à Talence Alliance (1-2) viendront avec quelques ambitions pour retourner une situation compliquée (deux défaites de rang). Prévenus, la bande  à Collado qui exerce un redressement significatif au classement (trois rencontres sans revers), voudra prouver que le démarrage est sensiblement amorcé et que le stade du Vert Galant est redevenu une forteresse inviolable.

Samedi 21 novembre à 19h30 // Nontron Saint Pardoux – FCVL Villeneuve-sur-Lot

Les Villeneuvois de Jean-Luc Lefloch et Manu Pachet ont mordu la poussière pour la première fois de la saison en championnat (1-2 contre le Bordeaux RC). Une contre-performance à domicile qui éloigne ponctuellement les coéquipiers de Danio Gaillac des premières places (7e, 11 pts). Une réaction est vivement attendue. Pour cela, il faudra aller s’imposer en Dordogne contre la formation de Nontron-Saint-Pardoux. Un camouflet pour les locaux qui appelle assurément une réponse.

Promotion de Ligue

Dimanche 22 novembre à 15h // Bourgeais AS – SU Agen 2 et Mérignac SA 2 – AS Marcellus-Cocumont

Après cinq rencontres de championnat, les seconds couteaux de Christophe Marrouat sont toujours à la recherche d’un premier bonus. Il reste malgré un classement difficile de réelles chances d’espérer (12e, 5 pts). En déplacement à Bourgeais, les réservistes suavistes entendent prouver à tous que leur sort n’est pas encore réglé, un premier résultat favorable est largement dans les cordes des visiteurs puisque les girondins du président Francisco Sanchez Gonzalez ne sont guère brillants depuis le début de l’exercice (10e, 10 pts) et demeurent sur une série de deux défaites de rang. Le choc de la poule aura comme théâtre le stade du Jard où les réservistes mérignacais voudront éloigner un concurrent direct à l’accession. Dauphin du Taillan (2e, 15 pts), Mérignac qui vient de réaliser une véritable démonstration de force à Rouffignac Plazac (1-4) profitera de l’opportunité qui lui est offerte pour se débarrasser de ce rival gênant. Les garçons de Philippe Derc (3e, 15 pts) qui ont eu bien du mal à se défaire des Bergeracois de La Catte essayeront de bien résister et de poser quelques banderilles dans l’arrière-garde locale.

Dimanche 22 novembre à 15h // EBBE – Ambaresienne ES et Casseneuil Av. F – Villenave J. 3

L’état du malade boétien s’améliore mais le convalescent est encore loin de la guérison. Certes, les hommes du duo Jourdan/Tomas restent sur deux succès de rang mais l’étroitesse des scores et le manque de réalisme criant de l’attaque font planer quelques doutes sur la capacité des protégés du président Verstraete a existé réellement dans cette poule. Il s’agira d’un bon test à Cancelles, dimanche, avec la réception des Girondins d’Ambarès (3e, 14 pts). La formation visiteuse est invaincue en championnat. Les Casseneuillois continuent leur dégringolade, éliminés contre les réservistes marmandais en coupe de Lot-et-Garonne à domicile (0-3), les locaux y arrivent encore moins en championnat (11e, 6pts). Toujours en quête d’un précieux bonus, il faudra se surpasser pour faire tomber la seconde réserve villenavaise qui est confortablement installée en haut du général (4e, 13 pts).

Dimanche 22 novembre à 15h // A.S.M.U.R. – Colayrac FC

Les Colayracais de Daulhac, au repos forcé après que les rencontres de dimanche aient été remises au niveau régional, se déplaceront avec beaucoup d’envie chez un adversaire qui a bien du mal à emporter le morceau à la maison. En effet, les Béarnais qui ont reçu trois fois depuis le début du championnat n’ont gagné qu’un seul match dans leur antre de Mazères Lézon (5e, 14 pts). Certes, ces derniers se reprennent plutôt bien à l’extérieur comme le prouve encore leur ultime sortie (victoire 2 à 5 à Gironde-La Réole) mais les difficultés chroniques à domicile n’ont sûrement pas échappé à Bibi Tahraoui qui attend une réaction de ses ouailles après le résultat nul contre Médoc Océan (1-1).

Franck Albarracin

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés