Ligue d’Aquitaine // Le point sur les matches du week-end


Division Honneur Régionale – Poule A //

Dimanche 13 décembre à 15h // Blanquefort ES – SU Agen

Encore un déplacement périlleux pour la bande au capitaine Yoann Bory chez les Girondins de Blanquefort. Les garçons du duo Jean-François Raoul et Raymond Solé qui restent sur deux revers consécutifs en championnat (6e, 17 pts) doivent absolument se reprendre dans leur antre du stade Jean-Pierre Delhomme. Surpris à domicile par les réservistes de l’Aviron Bayonnais lors de la septième journée (0-1), les locaux de la présidente Liliane Delluc doivent vite retrouver des couleurs et relancer la machine pour contrarier des suavistes qui ne sont pas dans une forme éblouissante.
Pour preuve, le week-end dernier en coupe d’Aquitaine, ils ont été dominés par Talence (1-0), formation évoluant pourtant une division en dessous d’eux. Une bien triste série de deux défaites d’affilée pour les protégés du président Jean-Michel Maurin et une véritable contre-performance qui suit de près une prestation décevante dans les joutes domestiques face aux redoutables joueurs de l’Estuaire Haute Gironde (0-1). Une prestation qui a démontré à tous les lacunes actuelles de la bande à Nicodème Boucher.
Le coach du Sporting n’est pas pessimiste et attend une réponse d’orgueil de ses hommes. D’ailleurs, l’écart n’est pas si important que cela et les premières places sont largement à porter de fusil (4e, 19 pts). Un résultat positif, dimanche, permettrait de revenir au pied du podium et d’atteindre la trêve avec plus de sérénité.

Samedi 12 décembre à 18h // Bayonne Aviron 2 – Marmande FC 2

Pour l’entraîneur Olivier Hériveau, l’embellie est bien là. Auteurs de trois victoires d’affilée, les Marmandais ont relevé sensiblement la tête en championnat (7e, 17 pts). Un réveil vital pour les coéquipiers de Florian Erbani après une entame de saison catastrophique. Un bon test que ce déplacement difficile au Pays Basque où les réservistes bayonnais attendent avec envie cette confrontation. Ces derniers sont confortablement installés sur le podium (3e, 20 pts) et restent intraitables à la maison. Une donnée que les protégés du président Christophe Manzato ont bien en tête et qu’ils rêvent de venir contrarier en s’imposant au stade Didier Deschamps.

Promotion d’Honneur //

Dimanche 13 décembre à 15h // Nérac FC – Pardies Olympique

Les Néracais du duo Yassine Azahaf et Olivier de Lucas sont invaincus en championnat depuis le 18 octobre dernier. Une statistique en trompe l’œil sur la forme actuelle du moment puisque leur dernier match dans cette poule a dû être reporté face à Pau Bourbaki et qu’ils viennent de se faire éliminer en coupe d’Aquitaine chez les Girondins d’Ambarès, formation de promotion de ligue (0-0, tab 4-3). Une déception pour le président Sébastien Ricard qui déplore la perte pour l’occasion d’une pièce maîtresse de l’effectif en la personne de Momo El Hassnaoui, expulsé, et automatiquement suspendu pour cette opposition. Pourtant, logiquement, la venue des Béarnais de Pardies n’aurait pas de quoi inquiéter plus que cela. En effet, les visiteurs traversent une sale période, humiliés à Saint Hélène (7-1), ils n’ont pu redresser la barre à la maison contre Talence (0-3), dix buts encaissés lors de leur deux dernières sorties ne plaident pas en leur faveur (6e, 17 pts). Au Vert Galant, les coéquipiers de Dubez (10e, 14 pts) ne peuvent plus se permettre le luxe de laisser filer des points dans une course au maintien où ils seront forcément invités à guerroyer avec leur hôte du jour.

Dimanche 13 décembre à 15h // Facture Biganos – FCVL Villeneuve-sur-Lot

Les Landais de Facture-Biganos occupent la première place de la poule et sont toujours invaincus en championnat (1er, 24 pts). Un parcours quasi-parfait qui en font un candidat légitime à l’accession. Pour continuer dans cet objectif, les protégés du président Loïc Olivares doivent s’imposer dans leur antre du stade de la Verrerie où ils ont pris l’habitude de gagner. Pour la troupe à Jean-Luc Lefloch et Manu Pachet, la mayonnaise tarde à prendre et les résultats en dent de scie ne tirent pas le groupe vers le haut (6e, 17 pts). Mais gageons que les coéquipiers de Gaillac retrouvent de la vigueur quand vient poindre une opposition relevée contre un adversaire de renom.

Promotion de Ligue //

Samedi 12 décembre à 19h30 // Bassens CMO – SU Agen 2

La formation de Christophe Marrouat a enfin connu les joies d’un premier succès en championnat face à Saint-Loubès (2-1). Une victoire qui fait du bien au moral des réservistes agenais mais qui ne les éloigne pas pour autant des profondeurs du classement (11e, 10 pts). En déplacement au stade Serge-Dubernard, les seconds couteaux s’attendent à passer une chaude soirée puisque les garçons du président François Subira font valoir quelques arguments, eux qui demeurent sur trois rencontres sans défaite dans une poule resserrée pour les équipes de haut de tableau (5e, 18 pts).

Samedi 12 décembre à 20h // Bourgeais AS – AS Marcellus-Cocumont

Les garçons d’Olivier Périn ont fait chuter le leader qui était encore invaincu à l’époque sur leur pelouse lors de la dernière journée (2-1). Un beau succès à domicile sur Le Taillan qui replace les Lot-et-Garonnais à une unité de la première place (3e, 20 pts). Pour continuer à croire en leur chance de montée, les coéquipiers de Rousset doivent enchaîner une deuxième victoire de rang pour valider cette embellie. Attention, le déplacement chez les Girondins de Bourgeais n’aura rien de la promenade de santé, les hommes de l’entraîneur Frédéric Coquillas réalisent un retour canon vers le haut du classement à la faveur d’une paire de résultats favorables (6e, 18 pts).

Dimanche 13 décembre à 15h // Coteaux Bordelais – EBBE + Casseneuil Av. F – Ambaresienne ES

Les hommes du tandem Alexis Jourdan et Michaël Thomas réaliseront leur deuxième déplacement d’affilée en championnat. Battus à la Thibérienne (1-0), les Boétiens ont affiché des carences bien trop grandes pour espérer à ce niveau jouer le haut de tableau. Une position plus qu’inconfortable au classement (8e, 14 pts) pourrait être mise encore à mal si son adversaire venait à les battre.
Le ciel bleu n’aura pas perduré longtemps au dessus des têtes des garçons de Basila Mokili-Yenga qui, après un succès méritoire contre la seconde réserve villenavaise (2-1), n’ont pas pesé bien lourd face aux seconds couteaux de Sarlat-Marcillac (3-0). Englués dans les abysses de la poule (11e, 11 pts), les Casseneuillois devront faire le métier dans leur antre du stade Etienne Restat. L’adversaire est coriace et joue les premiers rôles (3e, 20 pts), toujours invaincus et surs de leur force, les Girondins viendront chercher les quatre points de la victoire.

Franck Albarracin

 

 

 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés