Ligue d’Aquitaine // Les matches du week-end


Promotion d’honneur- Poule A et B //

 Samedi 22 novembre à 20h – FCV Lot Villeneuve – EBBE  // Duel fratricide

La crise de novembre est entrain de frapper dans le villeneuvois, implacables depuis quelques mois les hommes de Jean-Luc Lefloch viennent de connaître un sérieux ralentissement, deux défaites de rang dans les joutes domestiques plus une élimination aux tirs au but contre le FC Montpon-Menesplet en coupe d’Aquitaine, dimanche dernier, a sensiblement revu les ambitions des garçons de la présidente Elisabeth Simon (6e, 15 pts). Certes, la marge de manœuvre au général pour retrouver les premières places n’est pas irréversible à condition de prendre le bon wagon. A la Myre-Mory, les locaux s’évertueront à convertir une quatrième victoire dans cette campagne pour se relancer pleinement. Du coté des boétiens même si l’élimination en coupe régionale a été pénible à digérer (3-2 contre les Bleuets de Pau), la priorité reste le championnat. La dernière journée fut d’ailleurs bénéfique à la troupe de Michel Fonseca, un succès qui a replacé avantageusement les coéquipiers de Bardet (3-0 contre Le Teich) dans le haut du classement (7e, 14 pts). Les visiteurs compteront même sur le doute lancinant insinué dans la tête des locaux pour inscrire un inédit succès en déplacement cette saison.

 Dimanche 23 novembre à 15h – Agen SU 2 – Dax JA  // Aucune illusion ?

Comme son équipe fanion, la réserve agenaise ferme la marche de sa poule, une saison qui s’annonce compliquée pour les hommes de l’entraîneur Basila Mokili-Yenga (12e, 9 pts). La réception des landais sur le synthétique suaviste ne sera pas aisée car les dacquois de la Jeanne d’Arc des présidents Jean-Michel Brunel et Serge Tastet sont invaincus en novembre et viennent de se qualifier brillamment pour le huitième tour de la coupe d’Aquitaine (0-3 face à Pessac Alouettes). Une classe d’écart qui semble insurmontable pour l’actuel effectif agenais. Certes, les locaux vendront chèrement leur peau car ils veulent faire mentir leurs nombreux détracteurs. Le dernier voyage dans le Béarn pour le compte de la sixième journée, les a vu repartir de Lons avec une lourde défaite (3-0). Gageons que les coéquipiers de Guignolet retrouveront de l’envie pour venir ajouter un deuxième succès à leur tableau de marche et contredire ceux qui les enterrent déjà.

Division Honneur- Poule Unique //

 Samedi 22 novembre à 20h – SU Agen – FC Sarlat-Marcillac  // Serrer les dents

Les agenais seraient bien avisés de remporter cette rencontre pour ne pas voir inexorablement ses rivaux directs au maintien filer trop loin devant (14e, 10 pts). Avec cette dernière place au classement, les suavistes se doivent de réagir et d’inscrire une première victoire au compteur en championnat. Au repos le week-end dernier, les garçons de Nicodème Boucher auront pu travailler quinze jours pour parfaire les petits détails qui les empêchent encore de réaliser de bonnes prestations. Lors de la précédente journée, les protégés du président Jean-Michel Maurin n’avaient pas tenu le rythme à Cestas (4-2) et avaient affiché certaines lacunes trop handicapantes à ce niveau. La partie ne sera pas facile car les dordognots de Sarlat-Marcillac sont irrésistibles en ce moment, victorieux en coupe d’Aquitaine dimanche (0-2) face à l’Elan Boucalais, ils restent sur un précieux match nul face à Saint-Médard-en-Jalles (1-1). Une petite avance au général qu’ils espéreront fructifier (10e, 17 pts) en venant s’imposer sur l’herbe de la rue de Lille et du même coup enfoncer un peu plus les locaux dans les abysses de la division.

Promotion de ligue – Poule A //

Dimanche 23 novembre à 15h – SA Mérignac 2 – Nérac FC  // Solides néracais

Les ouailles du président Philippe Brunet sont dans le bon tempo depuis l’ouverture de leur exercice, heureux vainqueur lors de la précédente journée des basques accrocheurs d’Ustaritz (2-1), ils se repositionnent à bon escient sur le podium (3e, 21 pts). Le court voyage à Mérignac où les réservistes locaux ont bien du mal à enchaîner les bonnes prestations et des résultats notables (dernière victoire remontant au 5 octobre) n’inquiètent pas un ensemble lot et garonnais, confiant en ses forces. Au stade Robert Brettes, les seconds couteaux de l’entraîneur Javier Diez voudront démentir les statistiques en restant maître chez eux et pourquoi pas rééditer la dernière prestation contre leurs homologues des Croisés de Bayonne où ils étaient repartis avec une probante parité (0-0).

Franck Albarracin

 

 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés