Ligue d’Aquitaine // Les matches du week-end


Division Honneur- Poule Unique

 Samedi 13 décembre à 19h //  SU Agen – FC Libourne

Même si les Agenais de Nicodème Boucher ont vaincu le signe indien en s’imposant contre les réservistes trélissacois en championnat lors de la précédente journée (0-2), et ainsi inscrit une première victoire au compteur (14e, 15 pts), la partie de demain soir s’annonce ardue. Les Libournais de l’entraîneur Michel Pavon occupent les premières places dans la division (3e, 28 pts) et n’ont pas abandonné leurs ambitions d’accession. Victorieux contre les Croisés de Bayonne il y a quinze jours (3-2), les « Pingouins » ont récidivé en coupe d’Aquitaine face à un adversaire plus huppé (CFA2), le FC Bassin d’Arcachon (3-1). Une qualification pour un quart de finale qui donne aux protégés du président Philippe Cena le plein de confiance avant ce déplacement dans la préfecture lot-et-garonnaise. Les Suavistes de la nouvelle recrue Jim Allevinah savent donc à quoi s’attendre et veulent, sur leur pelouse de la rue de Lille, montrer à tous que l’opération reconquête est bien lancée.

Promotion de ligue – Poule A

 Dimanche 14 décembre à 15h // AS Souston – Nérac FC

Périlleux déplacement chez les Landais de Soustons, leader de la poule et seule formation encore invaincue dans ce championnat (1er, 26 pts). Une montagne trop pentue à gravir pour les Néracais du président Philippe Brunet ? Possible car les coéquipiers de Talenton marquent sensiblement le pas depuis deux journées (une défaite et un nul), un ralentissement inquiétant avant d’aller défier l’ogre de la division (3e, 24 pts). Pour croire encore en leur chance de montée, les visiteurs vont devoir retrouver quelques vertus dans cette confrontation au sommet qui aura pour cadre l’antre soustannais du stade Yvon Le Boulluec.

 Agen SU 2 – RC Bordeaux

Les réservistes agenais de Basila Mokili-Yenga ont bien du mal à exister cette saison dans cette poule. Pour preuve, la dernière sortie sur le terrain de Morlass s’est soldée par une défaite amère (2-1), la septième en huit rencontres disputées. Un manque criant de réalisme qui pèse sur les résultats des coéquipiers du capitaine Tahraoui. La troupe, chère au président Jean-Michel Maurin, a eu des occasions de revenir plusieurs fois au tableau d’affichage mais trop de maladresses devant le but l’ont empêché de ramener de précieux points de ce déplacement. Une nouvelle désillusion donc pour les seconds couteaux agenais qui restent lanterne rouge au classement (12e, 11 pts) et dont la santé précaire ne plaide pas en faveur d’un réveil contre des « racingmen » en pleine euphorie. Les Girondins de l’entraîneur Eric Lecomte, qui ont étrillé les Béarnais d’Artix (5-1), arriveront avec de l’envie pour continuer leur progression au général (7e, 18 pts) et enfoncer un peu plus les locaux dans leurs doutes.

 FCV Lot Villeneuve – Mérignac-Arlac Ecureuils 2

Les hommes de Jean-Luc Lefloch attendent beaucoup de cette rencontre afin de retrouver leur esprit et quelques certitudes dans le jeu. Battus en championnat lors de la huitième journée contre les doublures lormontaises dans les arrêts de jeu de la partie (1-0, 94e), ils gardent en mémoire une profonde amertume de cette confrontation. Même si le staff technique a porté réclamation sur la qualification de certains joueurs adverses, ils savent qu’il va falloir trouver d’autres arguments pour recoller rapidement au haut du tableau (8e, 19 pts). La venue à la Myre-Mory, des réservistes de Mérignac-Arlac doit sonner comme le déclic dans les têtes convalescentes des locaux. Les Girondins de Nelson Dias qui viennent d’atomiser la lanterne rouge teichoise (5-0) sont encore loin d’avoir sauvé leur peau (10e, 15 pts) et comptent bien jouer un mauvais tour aux protégés de la présidente Elisabeth Simon.

 Pointe du Médoc US – EBBE

Les jeunes boétiens de Michel Fonseca se déplaceront à Soulac avec le secret espoir de l’emporter. Victorieux à domicile il y a quinze jours face au Stade Saint-Médardais (1-0), les coéquipiers de Dimitri Toungondo veulent se donner un peu plus de latitude au classement (9e, 18 pts). Les Girondins qui restent sur deux défaites de rang traînent leur vague à l’âme en queue de peloton (11e, 11 pts), une belle opportunité pour le visiteur d’enfoncer encore plus les hommes du président Lionel Laslandes dans les profondeurs du classement. Au stade Pierre Dartial, les garçons du président Pascal Verstraete peuvent donner en cas de succès une tournure plus heureuse à un championnat bien morose et éloigner un concurrent direct au maintien.

Franck Alabarracin

 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés