Ligue d’Aquitaine // Les matches du week-end


Division Honneur – Poule Unique

 Samedi 20 décembre à 20h – Mérignac-Arlac Ecureuils – SU Agen

Les Agenais ont rendu les armes sur leur pelouse de la rue de Lille, la semaine dernière, face à Libourne (1-2). Une défaite amère car les Suavistes de Nicodème Boucher avaient largement la place de partager les points lors de cette rencontre. Une grosse déconvenue pour les protégés du président Jean-Michel Maurin qui aspiraient à un meilleur résultat (14e, 16 pts). L’écart se creuse encore avec les équipes se battant pour le maintien mais tout reste encore possible pour les coéquipiers de Bory. Le déplacement au stade du Cruchon, pour l’ultime sortie de l’année en championnat, ne sera pas de tout repos. Les garçons de l’entraîneur Antoine Vergès évoluent dans les hautes sphères de la division (2e, 32 pts) et sont loin d’avoir abdiqué dans la course à l’accession. Auteurs d’une parité chez les Croisés de Bayonne (2-2), les Girondins du président Jean-Jacques Darroman entendent, en recevant la lanterne rouge de la poule, continuer à rêver en grand.

Promotion de ligue – Poule A

 Dimanche 21 décembre à 15h – Nérac FC – Martignac-Illac FC

Les Néracais ont signé l’exploit la semaine dernière d’aller s’imposer chez le leader invaincu de l’époque, Souston (1-3). Un résultat qui les propulse en tête du classement (1er, 28 pts) et qui ne demande que confirmation. La réception au « Vert Galant » du nouveau dauphin, le FC Martignac-Illac (2e, 27 pts) va leur permettre de ne pas se reposer sur leurs lauriers. Pour cela, la bande de Mandereau va devoir s’employer pour ne pas galvauder son nouvel habit de premier de la classe fraîchement endossé. Les protégés du président Philippe Brunet ne font pas mystère que l’objectif principal et entêtant demeure la montée directe à l’étage supérieur. Souhaitons leur bonne chance dans cette périlleuse entreprise.

Promotion d’honneur

 Dimanche 21décembre à 15h – Artix AS – Agen SU 2

Pas beaucoup d’opportunités de sourire pour les réservistes agenais cette saison. Dominés lors de la précédente journée par les Girondins du Racing (1-3), les garçons de Basila Mokili-Yenga plongent un peu plus dans les abîmes du classement (12e, 12 pts). Un sixième revers de rang qui en dit long sur les difficultés récurrentes des seconds couteaux suavistes. Difficile de croire en un réveil quand se profile à l’horizon, un voyage lointain en terres béarnaises. Dans leur antre d’Arriau, les hommes de l’entraîneur Cédric Courtot tenteront de relancer la machine qui s’est singulièrement grippée. Deux défaites d’affilée obligent les locaux à une sévère remise en question. Le dernier revers contre une formation de Floirac à l’agonie (0-2) inquiète forcement. La victoire n’est donc pas encore acquise pour les banlieusards palois en très petite forme et qui dégringolent au général (10e, 17 pts). Une aubaine pour les coéquipiers du capitaine Tahraoui qui pourraient profiter de ce trou d’air pour s’offrir un beau cadeau.

Samedi 20 décembre à 20h – EBBE – Montpont-Menesplet FC

La bande de Michel Fonseca est encore fragile. La défaite contre Pointe du Médoc (1-0), qui n’avait pas encore connu la victoire en championnat cette saison, le démontre bien. Incapables d’aligner deux succès de rang dans cet exercice, les Boétiens n’arrivent pas à recoller aux équipes du haut de tableau (9e, 20 pts). Une inconstance qui agace le président Pascal Verstraete qui veut croire que ses troupes trouveront des ressources nécessaires pour bien finir sur leur pelouse de Cancelles. Le visiteur n’a rien de redoutable et vient d’ailleurs de se faire contrer à domicile par le leader de la poule, le RD Cenon (1-3). Du coup les Dordognots ne sont guère mieux lotis que les Lot-et-Garonnais (8e, 21 pts) et ont tout à craindre de ce déplacement face à un rival qui veut terminer en beauté, une année 2014 des plus tumultueuses.

Dimanche 21 décembre à 15h – Le Teich JS – FCV Lot Villeneuve

Les Villeneuvois, qui comptent toujours récupérer les points sur tapis vert de leur défaite contre les réservistes lormontais, ne peuvent se permettre le luxe de ne pas revenir avec la victoire du Teich. Les Girondins, lanterne rouge de la division, vivent un véritable calvaire dans ce championnat. Seule équipe à n’avoir pas connu les joies du succès (12e, 11 pts), on n’imagine mal les locaux venir contrecarrer les plans des hommes de l’entraîneur Jean-Luc Lefloch. Ces derniers surfent sur une bonne vague (5e, 23 pts), dominateurs à la maison lors de la neuvième journée contre les seconds couteaux de Mérignac-Arlac (3-1), les garçons de la présidente Elisabeth Simon peuvent en cas d’un bon résultat sur le bassin d’Arcachon et d’une nouvelle avantageuse de la commission des litiges de la ligue revenir se mêler à la course au titre… Rien de moins.

Franck Albarracin

 

 

 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés