L’orgue va sonner à nouveau !


L’année dernière, le conseil municipal de Saint-Georges avait décidé de lancer une grande rénovation de l’orgue de l’église du village. Ce travail de précision a été réalisé par un facteur d’orgues, Frantz Lefèvre.

Pratiquement en pièces détachées

Franz Lefevre, basé à Castres est l’un des cent derniers artisans spécialistes de ce travail de rénovation particulier qui nécessite des compétences dans les métiers du bois, du traitement des métaux mais aussi dans celui des peaux. « L’orgue de l’église de Saint-Georges était pratiquement en pièces détachées. Il a fallu complètement le démonter avant d’amorcer le travail de restauration. Aujourd’hui, nous procédons au remontage et à l’ajustage sur place » explique Franz Lefevre. Ce travail d’orfèvre s’est déroulé sur deux années complètes.

Cet orgue, muet depuis au moins 60 ans, avait subi des infiltrations d’eau et était « perclus de rhumatismes ». C’est sans doute l’œuvre de l’artisan Magen ou d’un des élèves, facteur d’orgue réputé dans la région au 19ème siècle. « Certains éléments caractéristiques du travail de cet artiste et artisan le confirment » ajoute Franz Lefèvre. Le facteur d’orgue redonne également à celui-ci ses attributs originels : « Ce dernier avait sans doute été bricolé pour qu’il continue de fonctionner. Nous revenons au travail original de Magen ».

Inauguration les 26 et 27 novembre

Pour fêter la renaissance de cet élément de patrimoine, une inauguration aura lieu les 26 et 27 novembre prochain. Elle permettra à tous d’entendre à nouveau sonner l’orgue. Une messe chantée et une bénédiction de l’orgue seront prononcées en présence de Monseigneur Herbreteau, évêque d’Agen samedi à 18h. Puis, le dimanche, deux concerts sont au programme de la journée. Le matin à 10h30, avec Albertus Dercksen à l’orgue accompagné par Xavier Miquel au hautbois. L’après-midi à partir de 15h, plusieurs organistes enchaîneront des prestations autour de l’orgue, accompagnés par d’autres musiciens et des chœurs. L’entrée sera gratuite.

M. Lapouge, le maire de Saint-Georges indique que : « Le coût total de ces travaux s’élève à 43 000€. 10 000 ont été pris en charge par la DRAC, 8 000 par le Conseil départemental. Et un appel aux dons réalisé avec l’aide de la fondation du patrimoine a également permis de récolter 4 000€ auprès du grand public. Le reste à charge a été financé par la municipalité. J’aimerais remercier tous les contributeurs qui nous ont donc permis de procéder à cette restauration ».

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés