L’Oustal se met au sport


Le lycée professionnel l’Oustal développe encore davantage les formations proposées dans l’établissement dès le mois d’octobre prochain. Des formations tournées vers les adultes et qui vont occuper à temps plein la salle de remise en forme flambant neuve, jusqu’ici destinée aux élèves du lycée et à certaines associations sportives villeneuvoises.
Car, dès la rentrée prochaine, les diplômes d’« Activités pour tous » et d’« Activités gymniques de la forme et de la force » seront proposés à trentaine d’élèves, 15 dans chaque formation : « Nous cherchions à développer nos secteurs d’enseignement en dehors du sanitaire et social » explique Thierry Winock, directeur de l’établissement. « C’est après des contacts avec des professionnels dans le milieu du sport que nous avons vu l’opportunité d’être un centre de formation d’éducateurs sportifs sur Villeneuve-sur-Lot ». A l’heure actuelle, seules les grosses agglomérations de Bordeaux et Toulouse proposent ce type de formation au sein des Creps. « Nous nous sommes alors rapprochés de Pau, lycée similaire au nôtre, planté dans une ville moyenne mais qui elle, possède les formations BPJEPS ».
Une fois diplômés, les élèves peuvent exercer de nombreux métiers liés aux salles de sport, au fitness, au coaching sportif mais également à l’encadrement des jeunes au sein des Temps d’Activité Périscolaire ou dans les centres de loisirs : « Autant de secteurs en demande » ajoute Thierry Winock.
Il a fallu deux ans au staff du lycée pour aboutir à l’ouverture des formations : « Un travail de longue haleine de la direction et de notre éducateur sportif Xavier Augey » ajoute Thierry Winock. Xavier Augey qui se félicite que ce type de diplôme soit accessible aux Lot-et-Garonnais sur leur territoire : « Mais également pour les départements limitrophes. Ici, nous avions tout l’équipement disponible. Il nous manquait l’équipe pédagogique. Cinq professeurs vont être recrutés » précise-t-il.
Les trente futurs élèves eux, seront sélectionnés en trois phases : « Un test physique, une épreuve écrite et une épreuve orale » précise Xavier Augey. S’ils sont retenus, ils passeront ensuite trois jours en classe et deux jours en stage pratique durant 29 semaines : « Nous avons repéré quelques structures sportives prêtes à accueillir nos élèves, mais ce sera à eux d’aller les persuader de les prendre en stage » ajoute Thierry Winock. Le début des cours se situerait vers le 8 novembre. 

Annabel Perrin

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés