Une maison de santé à Montanou prévue pour 2020


La future Maison de santé pluriprofessionnelle (MSP) d’Agen-Nord est plus que jamais sur les rails. Le projet, exposé par le directeur départemental de l’ARS (Agence régionale de santé), Eric Morival, vient tout juste d’être validé par la commission régionale de sélection.  L’implantation de cette MSP en milieu urbain, en l’occurrence dans le quartier de Montanou classé prioritaire au titre de la politique de la ville, sera une première dans le département et une initiative rare sur le territoire de Nouvelle-Aquitaine. « La désertification médicale ne touche pas exclusivement les territoires ruraux et reculés de la République, explique Nadège Lauzzana, conseillère communautaire déléguée à la Santé. Les populations de médecins vieillissent et ils sont plus de la moitié à partir à la retraite dans les cinq ans à venir. »  La structure, sous maîtrise d’ouvrage de l’Agglomération d’Agen et conçue avec l’appui technique de la SEM47, sera implantée sur une parcelle de 2 522 m2 en bas de l’avenue Léon-Blum, en lieu et place du gymnase Donnefort aujourd’hui démoli. Ce projet de territoire, qui rayonnera sur tout l’Agenais, a été coordonné par plusieurs professionnels de santé du quartier dont des médecins généralistes, Marie-Catherine Vieu et Yves Mercier, des infirmiers, Dominique Rousselle et Haifa Soussi, un masseur-kinésithérapeute, Philippe Vergnes, ainsi que les deux pharmaciens du secteur. « Nous avons pris soin de travailler avec tous les acteurs de santé du territoire, le secteur médico-social et paramédical ainsi que la clinique et le centre hospitalier Agen-Nérac»,  tient à préciser Nadège Lauzzana.

« Offrir un parcours de soin à tous »

« L’objectif est proposer un parcours de soin à chaque individu, des nouveaux-nés aux personnes âgées, ajoute l’élue communautaire. Aujourd’hui, les jeunes praticiens ont envie de travailler en équipe, en pluridisciplinarité, pour une prise en charge globale du patient et une meilleure coordination des soins afin d’en améliorer leur qualité. A terme, l’offre de soins de cette MSP s’étoffera et accueillera de nouvelles professions. » L’organisation fonctionnelle des locaux avec un espace d’accueil au centre du bâtiment a été réfléchie à partir des besoins de chaque professionnel de santé et en anticipant cette arrivée de nouveaux praticiens (places de stationnement et possibilité d’extension). Après les procédures de choix des prestataires, d’études et de dépôt du permis de construire, les travaux devraient débuter fin 2018-début 2019 pour une ouverture de la structure prévue en octobre 2020. « Les partenaires peuvent même espérer une accélération du projet dans la mesure où ils sont parvenus ensemble à obtenir un passage rapide du dossier en commission régionale de sélection », souligne Joël Hocquelet, conseiller départemental délégué à la Santé et coprésident de la Commission départementale de la démographie médicale (Coddem). Les travaux estimés à 1,1 million d’euros sont financés en partie par l’Agglomération d’Agen (498 000Ä) mais aussi par des subventions du Département (100 000€), de la Région (100 000€) et de l’État (400 000€).  

Simon Galinier

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés