Midi en France fait découvrir l’Albret


Ces 19 et 20 octobre, l’émission Midi en France, diffusée sur France 3, a mis en avant Nérac et ses richesses gastronomiques, culturelles, historiques, associatives… Présentée par Vincent Ferniot suite à la démission de Laurent Boyer, l’émission effectue sa deuxième venue dans le secteur après un passage à Condom, dans le Gers en avril dernier.
Toute la semaine, de 10h50 à 12h, les téléspectateurs ont donc pu découvrir l’Albret sous tous ses angles.

Une vision positive de l’Albret
Vincent Ferniot, présentateur de l’émission Midi en France, parle avec satisfaction du pays d’Albret : « Je me suis rendu compte qu’il y a beaucoup d’échange, de générosité et de bien-vivre en Lot-et-Garonne. Je ne suis pas déçu et je suis conforté dans l’idée qui m’était restée de ce territoire. » Le maire de Nérac, Nicolas Lacombe, atteste que « l’émission a su apporter une image positive et valorisante pour le territoire ». Sur le contenu de l’émission, les connaisseurs ont pu retrouver Xavier Denamur et son souhait de valoriser le circuit court dans les cantines des écoles, Christian Barthe et la collecte hippomobile, Maurice Monnier sur l’association Aquaviva de la Maison de la Pêche et de l’Eau mais aussi l’équipe féminine de rugby…  En plus de cela, des images en drône ont su mettre en avant le château, les ponts et écluses, ainsi que les vestiges gallo-romains de l’Albret.

Recrédibiliser les téléspectateurs
L’idée de l’émission pour l’équipe de chroniqueurs, lors de sa conception, était d’aller au-delà de la carte postale. Vincent Ferniot s’accorde avec son équipe sur ce point : « Notre but n’est pas de montrer le plus beau et le meilleur. Certains de nos prédécesseurs n’ont pas eu la même approche que nous. Par cette émission, on souhaite casser les préjugés que les gens ont envers la télévision. » L’approche de l’équipe est d’ailleurs plutôt bien perçue par les Néracais qui en ont accueilli les membres chaleureusement. Le courant est passé entre les deux parties : « Ce n’était pas Paris qui débarquait en province » a-t-on pu entendre. « Connaître les sujets qui passent à la télévision, c’est avoir un autre regard et je me suis rendu compte que les éléments ont été retracé avec sincérité », affirme Stéphane Pommier, membre de la municipalité. Un pari réussi pour l’équipe de Midi en France qui se déclare « au service du territoire ».

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés