Le Minima Social Club prêt à enflammer le Parc d’Aquitaine


Le Minima Social Club fête l’arrivée du Beaujolais Nouveau avec un concert gratuit organisé au restaurant Le Parc d’Aquitaine le samedi 18 novembre. Comme le veut la tradition, depuis plusieurs années, « pour finir en beauté la saison et l’année », le groupe agenais invite ses fans à une soirée conviviale et festive. Elle démarrera à partir de 19h par un apéritif suivi d’un repas dans la salle de restauration du Parc d’Aquitaine avant qu’elle ne se poursuive, côté brasserie, par le toujours très attendu concert endiablé du Minima Social Club. Comme ils en ont l’habitude, les huit copains – Gibus au chant, Pat et Séb à la guitare, Christophe à la contrebasse, Mehdi à la batterie, Xavier au saxo ainsi que Nico et le manager Yack à la sonorisation – assureront le spectacle pendant près de deux heures. Ils espèrent que l’affluence des grands jours sera au rendez-vous. « L’idéal serait d’attirer environ 500 personnes » estime Patrice Ross, guitariste et propriétaire du restaurant du Parc d’Aquitaine.

10 ans d’amitié et de rock

Depuis bientôt dix ans le groupe de rock alternatif et festif Minima Social Club truste les scènes lot-et-garonnaises et s’est taillé une solide réputation dans sur le territoire. Fondé  en 2008, lors d’une Fête de la musique organisée au Florida, le groupe s’est progressivement structuré jusqu’à devenir une vraie référence. « A l’origine, nous ne devions nous produire que pour cette date. Mais finalement ça dure depuis dix ans et on a fait notre petit bonhomme de chemin » explique Pat, le guitariste de 48 ans. Connue et reconnue au-delà du département, la formation agenaise a notamment fait la première partie de Zaz en 2014 devant 12 000 personnes, à l’occasion du Grand Pruneau Show, et se produit aujourd’hui aux quatre coins de l’hexagone : « On va partout où l’on fait appel à nous, de Bayonne à Cherbourg » sourit Pat.

Samedi prochain, la formation musicale agenaise fera l’étalage de son répertoire, mélange de reprises et de compositions originales présentes dans leurs deux albums, « Cavale » et « Cinq balles ». Un univers forgé à travers les contrées du rock des années 50, de la musique surf, du gospel, des mauvaises manières irlandaises et des vastes plaines du grand Ouest sauvage. Sur scène, contrebasse, harmonica, saxophone et guitares mènent un train d’enfer et distillent une musique à l’énergie communicative. Qu’il fasse la peau d’Elvis, des Clash ou de Louis Prima, ce groupe d’agités est un véritable remède à la morosité automnale. Car le Minima Social Club n’a de minimal que le nom. Pour le reste, c’est du grand, très grand show !

Simon Galinier

Beaujol’Rock 2017 

samedi 18 novembre à partir de 19h au Parc d’Aquitaine (concert gratuit à 22h).

Restauration et buvette sur place.

Infos et résas au 05 53 98 19 91 ou Facebook/RestaurantLeParcd’Aquitaine.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés