Mission locale, poubelles et voirie au menu de la CAGV


Le printemps, les journées qui s’allongent, les bourgeons qui fleurissent, les pollens qui envahissent l’air… C’est aussi la saison des budgets, exercice auquel se soumettent toutes les collectivités abreuvant ainsi les administrés de chiffres quelques semaines seulement après les fameux DOB (débats d’orientations budgétaires). Même les élus ont « l’impression de se répéter » à l’image du maire villeneuvois et président de l’Agglomération Patrick Cassany. Ne vous inquiétez pas, l’effort de concentration est bientôt terminé. Le message mérite cependant d’être répété une fois de plus après la séance communautaire de ce jeudi 12 avril. « La situation financière est saine, ce qui nous permet d’aborder l’avenir avec confiance. Comme pour la commune, les voyants sont au vert », martèle la patron de la CAGV. Des résultats dus notamment à une « gestion rigoureuse » des dépenses de fonctionnement. Par exemple, en 2018, neuf départs sur une trentaine de prévus au sein de la collectivité ne seront pas remplacés. Ce qui permet de débloquer une enveloppe pour les investissements de 7,3 millions d’euros sur un budget total de 32,6 Mx. Un ratio assez proche de celui de la ville-centre (8,3 Mx sur 34,2) bien que les montants soient légèrement inférieurs. « C’est relativement normal, Villeneuve concentre la moitié de la population de la CAGV et 80% de ses ressources », explique Patrick Cassany. Au menu du budget communautaire de l’année, on retrouve 2,6 Mx pour la voirie avec l’entretien courant et quelques chantiers spécifiques : avenue d’Agen à Ste-Livrade, rue de Ribas à Villeneuve/Pujols/Bias, l’esplanade de Guyenne à Pujols et certaines portions de la voie verte. Un million et demi sera consacré à la collecte des ordures avec le déploiement de 55 bornes enterrées ou semi-enterrées (programme de 200 points d’apport volontaire sur quatre ans), l’acquisition d’un camion-grue et le renouvellement d’une benne. L’acquisition de terrains pour le développement des zones d’activités se poursuit également.

Un pôle jeunesse en centre-ville

Les élus approuvaient également hier soir la création d’un « pôle ressources jeunesse » dans la rue de Casseneuil à Villeneuve-sur-Lot. La Mission locale du pays villeneuvois, jusque-là située en face du parc Saint-Cyr, cherche de longue date des locaux plus grand pour accueillir dans de meilleures conditions les 2 000 jeunes suivis par les 25 conseillers de la structure. Les élus semblent avoir trouvé le lieu idoine : le bâtiment de l’ancien magasin Porgès, fermé depuis le début de l’année. « L’immeuble affiche 600 m2 avec des plateaux qui peuvent être aménagés », indique le président Cassany. En sus de la Mission locale, l’endroit abriterait l’Espace métiers Aquitaine (EMA), un espace numérique ou encore le point d’accueil de la garantie Jeunes. « Cela s’inscrit dans notre volonté de remettre des services publics en centre-ville à l’image du service jeunesse déplacé rue des Cieutats à partir de mai-juin, de la Maison de la mobilité, du foyer des jeunes travailleurs ou du point information jeunesse », détaille l’élu. Si Gilbert Porgès ne demandait « que » 60 000 x pour son immeuble, il en coûtera tout de même plus de 517 000 x à l’Agglo pour réaliser l’ensemble des travaux. Les anciens locaux de la Mission locale (rue d’Arfeuille) appartenant à la mairie seront probablement vendus en vue d’y créer des logements.

Dimitri Laleuf


Plan « Coeur de ville » : le comité de pilotage se réunit le 24 avril prochain

Les détails du plan « Coeur de ville » annoncé par le gouvernement, avec 5 milliards d’euros débloqués en faveur des communes sélectionnées dont Villeneuve fait partie, n’ont pas encore été dévoilés. Le dossier va toutefois avancer très prochainement puisque le comité de pilotage faisant intervenir la municipalité et la préfecture se réunira le 24 avril prochain. Près de 25 fiches-actions prêtes à être lancée sur la commune partiront en direction de l’Etat pour examen avec quelques ajouts de dernière minute : le projet de pôle jeunesse (voir ci-contre), la reconversion de Saint-Cyr et des projets privés. 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés