Muriel Boulmier : « Ce n’est pas moi qui fait dissidence »


« J’étais candidate dès le mois de juin 2016 et mon engagement n’a pas changé depuis », affirme Muriel Boulmier qui sera donc bien en lice pour le scrutin législatif des 11 et 18 juin. Et ce même si l’investiture UDI-LR qui lui avait été accordée dans un premier temps est finalement revenue à Jean Dionis du Séjour. « Ce n’est pas moi qui fait dissidence. Je ne porterais donc pas la responsabilité d’une défaite de la droite et du centre si tel était le cas. Jean Dionis a d’ailleurs perdu en 2012 sans que je sois candidate », assure-t-elle. Ce n’est pas la seule critique formulée à l’encontre du maire d’Agen : « Son offre, c’est trente années de carrière politique et une quatorzième campagne. Mon métier à moi, c’est d’abord l’entreprise. La politique est un engagement. Je pense que ma candidature va permettre un choix plus ouvert », poursuit Muriel Boulmier qui revendique aussi un peu plus de parité. Après avoir vu le parti dont elle est adhérente depuis quelques mois lui préférer quelqu’un d’autre, l’élue municipale en charge de la Politique sociale et familiale se réserve le droit d’appartenir ou non à un groupe parlementaire en cas de victoire. « Les Républicains sont ma famille de coeur mais certains projets de réforme (travail, moralisation de la vie publique) du Président élu me semblent absolument nécessaires », admet-elle. Si elle est élue, elle dit préférer « travailler en profondeur sur les dossiers [qu’elle connaît] le mieux comme le travail, l’éducation et la solidarité avec les plus âgés ».

Jean Dionis a pour sa part évoqué « une  démarche strictement personnelle » qui la met ainsi « en dehors de nos familles politiques » mais également « de la démarche collective de la municipalité d’Agen ». Un avertissement à peine voilé qui, selon Muriel Boulmier, est « une curieuse façon d’envisager la démocratie quand on n’a pas failli à son engagement au sein de la majorité municipale ». Ambiance…

Dimitri Laleuf

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés