Nouvelle vie pour les vieux meubles


Elle a 22 ans et n’aime pas les chemins tout tracés. Wallis Crestian, depuis son adolescence, fonctionne à la passion. Et depuis peu, elle s’est installée pour se consacrer à la rénovation de vieux meubles et à la décoration intérieure. Une nouvelle vie pour la jeune femme originaire du Tonneinquais, et qui en a déjà traversé plusieurs. Car, Wallis a démarré par une formation au Creps en basket : «  Mais une fois passé mon bac, j’ai voulu partir six mois en voyage dans le monde. Au final, je suis restée trois ans à me balader ». L’Asie du sud-est, l’Australie, la Nouvelle-Zélande sont autant de contrées qu’elle a traversées et dans lesquelles elle a parfois travaillé pour vivre : « Dans des bars, mais aussi à refaire des maisons… Mes premières expériences en la matière ». Elle se souvient alors qu’à l’âge de 15 ans, elle aimait déjà bricoler et refaire les meubles de sa chambre d’adolescence : « Déjà à cette époque, je voyais un vieux meuble et j’avais envie de le transformer. Les idées fusaient ». Quand elle est rentrée en France, elle ne se voyait pas repartir dans les études : « Et subir des contraintes d’horaires et d’examens. J’avais goûté trop longtemps à la liberté ».
Wallis décide alors de devenir auto-entrepreneur et de se lancer à son propre compte dans la décoration intérieure : « Je suis passée par une formation à la Chambre des métiers ». Lors d’un de ses stages, elle croise Philippe Benguigui, patron de Mégatroc à Bias : « Quand j’ai lancé mon activité, il m’a proposé de m’aider et de s’associer ». Ainsi, l’un trouve les meubles anciens et laissés à l’abandon par leurs propriétaires, l’autre s’en saisit pour leur donner une nouvelle vie : «  J’utilise des matériaux de récupération. Je privilégie surtout le bois que j’aime travailler ».
Ses créations sont ensuite en vente au sein de Megatroc : « Ce n’est pas ma seule activité. J’ai également des chantiers de décoration ou des commandes de particuliers sur leurs propres meubles. Je reste dans des prix raisonnables ». L’été, la jeune femme met également son talent au service des cérémonies de mariage : « Car mon objectif est d’avoir une activité professionnelle toute l’année, tout en restant dans ce même domaine qui me passionne ».

Annabel Perrin

Meubles en vente à Megatroc  47 – Petit Paren – Bias – Contact au 06 13 04 51 44

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés