Opération « lire en short »


L’idée émane du ministère de la Culture. « Lire en short » se décline un peu partout en France et a pour objectif de réconcilier les jeunes avec la lecture : « Les vacances d’été, c’est le moment idéal » explique Florence Audra, responsable de la bibliothèque municipale villeneuvoise. « Les enfants sont hors système scolaire et détendus ». L’équipe de la bibliothèque n’a donc pas hésité longtemps à profiter d’une opération nationale qui leur offrait une belle vitrine de communication : « Et nous avions l’outil parfait pour le faire : le bibliobus ». Ce dernier va donc aller se poster devant la piscine de Malbentre de 11 heures à 18 heures du mardi au samedi : « Avec un point d’orgue le jeudi et des lectures pour les plus petits » ajoute Florence Audra. « La piscine nous est apparue comme le lieu idéal pour capter les enfants ».

Revues au soleil

Un membre du personnel de la bibliothèque sera donc présent à l’extérieur du bibliobus, au coeur d’un salon de lecture planté sous les arbres : « Nous avons investi dans des chiliennes et des poufs pour créer un lieu à l’image d’un salon de jardin ». La bibliothèque compte également ne pas laisser passer les lecteurs de passage, notamment ceux hébergés non loin, au camping de Malbentre : « Nous avons donc mis en place des facilités de prêt avec l’équipe du camping. Les vacanciers pourront rendre leurs livres à l’accueil qui nous les restituera » explique Florence Audra.

L’équipe a ainsi revu les rayonnages du bibliobus pour les adapter à l’opération « Lire en short » : « Certes, l’accent est mis sur les livres jeunesse. Mais nous avons également pensé que mettre des revues à disposition pour les baigneurs de Malbentre serait judicieux. Nous allons donc proposer des magazines en prêt pour aller en profiter au bord de l’eau ». Renaud et Axelle seront donc les mandatés pour cette première édition de « Lire en short » et pourront procéder à des inscriptions sur place à la bibliothèque municipale.

L’opération se déroule jusqu’au 31 juillet.

Annabel Perrin

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés