Le Passage // La ferme à emporter


Maxime vend, Jean-Pierre produit. Et les clients achètent. Le commerce vu comme cela, c’est simple. Encore fallait-il y penser. La famille Zorzi, dont la réputation n’est plus à faire dans le monde des fruits et légumes, s’est lancée il y a quelques mois dans la vente directe, de la ferme au consommateur. « Nous sommes encore présents sur les marchés comme au Chat d’Oc, mais c’est vrai que nos clients demandaient s’ils pouvaient venir directement chez nous pour acheter, explique Jean-Pierre le patriarche, ça faisait des années que nous y pensions. »
Et c’est l’arrivée du fiston, Maxime, sur le marché du travail qui a précipité les choses. « Je devais monter un projet de fin d’études, et j’en ai profité pour mettre en application cette idée de magasin de vente directe », précise le jeune homme. Alors qu’il ne se destinait pas forcément à tracer le sillon agricole des trois générations qui l’ont précédé, Maxime donne un coup de jeune à l’exploitation. Surtout au mode de vente.

Culture raisonnée

C’est au début de l’été qu’il prend les rênes de La ferme de Garonne, boutique installée au milieu des 85 hectares de la ferme familiale. Les fruits et légumes qui y sont vendus représentent 30% de la production totale. « A des prix qui sont souvent moitié moins chers que dans les grandes surfaces », constate Jean-Pierre Zorzi. Ces ogres de la grande distribution, dont les prix d’achat ont fini par faire fuir cet agriculteur, ne peuvent rivaliser ici. Et question qualité, c’est du sûr affirment-ils. Même s’ils ne se sont pas lancés dans le label bio, ils mettent en  avant un mode de production « raisonné », où le phytosanitaire n’intervient qu’en cas de dernier recours.

Diversification cet hiver

Devant le succès des premiers mois d’activité, il arrive que des clients doivent réserver leurs achats, ils ne cèdent pas à la facilité. Les articles que le ferme ne fournit pas, Jean-Pierre et Maxime les dégotent chez les collègues. De quoi revendiquer du made in Lot-et-Garonne à tous les étals.
Les clients pourront découvrir cet hiver les premiers produits déclinés de La Ferme de Garonne. « Il y en aura de trois types et on y trouvera un de tout pour la consommation d’une famille pour une semaine », détaille Maxime. L’idée doit être affinée ces prochaines semaines  pour être opérationnelle cet hiver.

Gauvain Peleau-Barreyre

La Ferme de Garonne, du mardi au samedi, de 9 heures à 12 heures et de 15 heures à 18 heures, lieu -dit Monbucq, Le Passage, Tél : 05 53 68 82 99.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés