Un passeur d’histoires dans le Fumélois


Dire « Il était une fois », c’est comme un lever de rideau au théâtre. On invite ceux qui vous écoutent à rentrer dans un univers où se côtoient le merveilleux, le facétieux, le fantastique et parfois le tragique.
Eric Leurent, installé dans la vallée de la Lémance, fait partie de ces conteurs qui sont l’âme vagabonde de l’humanité. « Choisir de raconter un conte n’est pas anodin, on se glisse dans une page de l’histoire des hommes, sur la trace de ceux qui l’ont déjà conté avant nous et pour passer le relais à ceux qui le conteront après nous… »
Bien-sûr, Eric a toujours aimé écrire et a participé à des ateliers d’écriture, il s’adonne aussi régulièrement à sa passion du théâtre. Mais jusqu’il y a quelques années, l’univers des contes lui était complètement étranger : « Je n’ai pas eu de grand-mère qui me biberonnait de contes avant de m’endormir quand j’étais enfant… »
Et puis un jour, il est tombé sur une annonce du centre culturel de Villeneuve qui organisait un stage d’initiation à ce style avec le conteur Pierre Bertrand. Etant plus disponible, il se dit « pourquoi pas ? » Et voilà comment tout a commencé. Les choses se sont ensuite vite enchaînées, des rencontres avec les conteurs Pascal Quéré, Gigi Bigot, Michèle Bouhet  qui donnent rapidement la création de l’association « Graines de Conteurs ».

Une musique près des émotions

Eric découvre ensuite « la symbiose entre musique et contes ». Et d’ajouter. « Quand j’ai eu l’occasion de rencontrer un musicien qui était prêt à m’accompagner, j’ai eu envie de m’y essayer. »
Ainsi, depuis, quatre spectacles contés accompagnés à la guitare, à l’harmonica et à la scie musicale ont été créés. « J’essaye  à chaque fois que la musique soit au plus près des émotions portées par l’histoire, qu’elle puisse les prolonger et même les anticiper… »
Cet été, Eric découvre le plaisir des balades contées autour des nuits magiques à Bonaguil ou à Tournon d’Agenais : « La joie simple des randonnées sur les coteaux de Saint Aubin ou dans les bois de Blanquefort en apprenant, en chemin, à s’appuyer sur tout ce qui peut faire écho aux contes ».
L’aventure continue, au rythme d’un ou deux spectacles par mois. Vendredi dernier, il contait  à Villefranche du Périgord en ouverture de la 26ème Fête de la châtaigne, le 21 novembre il sera à Saint-Chaliés avant de débuter les spectacles de contes de Noël qui l’emmèneront dans les départements voisins et jusqu’en Gironde !

Renseignements : ericleurentpasseurdhistoires.over-blog.com

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés