Pehillo : se ressourcer dans le Sud-Ouest


Michel et Sonia Bernazeau gèrent les gîtes de Pehillo depuis 2004, situés à la sortie de Nérac en direction de Condom, et ont contribué à l’aménagement des lieux. Passionnés par leur métier, ils aiment parler de ce qu’ils font :  « Nous sommes tombés amoureux du lieu, il y a onze ans qu’on est là et on continue de s’investir ensemble ! ». Classés par le label Sourire du Lot-et-Garonne et reconnus aux Gîtes de France, les petits havres de paix de l’Albret accueillent touristes et locaux tout au long de l’année. A la semaine ou à la quinzaine l’été et sur demande en fonction des disponibilités l’hiver.
Sonia et Michel sont soucieux de l’accueil et du bien-être des clients durant leur séjour. L’ancienne ferme comprend actuellement deux gîtes (pigeonnier et source) d’une capacité de six personnes chacun.  A l’intérieur de chaque lieu, l’authenticité est respectée avec des murs en pierres, des canapés anciens calés dans de grandes pièces à vivre… Un évier d’époque et un ancien four à pain s’encastrent d’ailleurs parfaitement dans le décor intérieur. Tout le mobilier, l’électroménager, la vaisselle sont à disposition pour se sentir « comme à la maison ».

Une faune et une flore luxuriante
Entourés par la forêt environnante, les gîtes de Pehillo offrent une vue imprenable sur la nature peuplée de noyers, peupliers, pins, merisiers… Sonia et Michel ont même mis en place un petit parcours pédestre autour de la propriété pour des balades familiales. « Ce sont les clients qui nous l’ont demandé et nous l’avons réalisé avec un petit livret expliquant la faune et la flore que l’on peut rencontrer » explique Michel Bernazeau. Pour Michel et Sonia : « Beaucoup d’animaux passent par ici : chevreuils, écureuils, perdrix, lièvres et bien d’autres sont couramment aperçus sur la propriété ». Au coeur de la nature tout en étant à proximité du centre-ville (à 4,5 km de Nérac), Pehillo offre un dépaysement total. « Parfois certaines personnes viennent d’Agen pour chercher simplement la tranquillité et le repos. Ils se déconnectent de leur boulot et de la ville pendant quelques jours et repartent ensuite beaucoup plus sereins » affirme Michel. En plus d’être au coeur de la nature, Sonia et Michel tiennent à travailler avec des produits locaux et prônent le fait-maison. Dans les gîtes, vinaigres, confitures et fruits viennent pour la plupart des fabrications de la propriété. Pour le foie-gras, le Floc et l’Armagnac vendus sur le site, ils se fournissent avec la ferme de Gagnet à Mézin.

500 ans d’histoire du site
La propriété, dans la famille Picquet depuis plus de 500 ans, était encore une ruine une dizaine d’années auparavant. Datant de l’époque des Templiers, les derniers fermiers ont pris leur retraite en 1995 puis la ferme est devenue une ruine. Pour pouvoir la restaurer et la faire vivre, les propriétaires ont adhéré à une coopérative agricole en sylviculture, ont engagé un architecte pour la restauration et ont cherché un couple de gardiens pour entretenir la propriété et gérer les gîtes. C’est à ce moment-là que Michel, ancien commercial dans l’éducation et Sonia, qui a un grand parcours professionnel derrière elle, ont repris la gestion de la propriété. « Les propriétaires, Henry et Clotilde Picquet nous font entièrement confiance pour la gestion des gîtes. Ils vivent à l’étranger et reviennent faire le point chaque année pour les vendanges. » Depuis 2013, Sonia et Michel ont obtenu le label Sourire du Lot-et-Garonne en 2013, qui comprend des critères de qualité et d’acceuil, et ne cesse de promouvoir le site de Pehillo.

Ophélie Auberval

Contact : 05 53 97 11 96 www.pehillo.info

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés