Périgord Agenais // Les matches du week-end en Fédérale 3


Poule 7

Fumel a perdu sa place de leader au bénéfice de son vainqueur du jour Levézou. Karim Moumen le co-entraîneur fumélois l’indiquait : « Ce fut très compliqué en première mi-temps. On a été défaillant dans la conquête et on a encaissé trois essais ». Les Fumélois se sont repris en deuxième période mais bien trop tard pour prendre un point en Aveyron. « Maintenant, il faut se concentrer sur la réception de Saint-Yrieix à domicile et stopper cette spirale de défaites » rajoute Karim Moumen. Matthieu Maillard, absent contre Levézou, sera de retour après son escapade aux Bermudes pour la coupe du monde des Vétérans. Les Fumélois sont toujours 4eme en position de qualifié et à seulement 3 points du leader.

Monflanquin s’est fait surprendre par Ribérac. Un match d’hiver sans doute pas favorable à Monflanquin qui aime jouer au ballon. « Ils ont été meilleurs que nous dans la gestion du match » explique Laurent Marches, l’entraîneur des Verts. « On a tenu le ballon presque 80 % du temps de jeu mais sans jamais franchir leur rideau défensif. De leur côté, ils ont très bien occupé le terrain avec un 10 et un 15 hyper efficaces ». Les Monflanquinois sont 5eme avec 17 points, ils joueront à Gourdon dimanche prochain un match important pour regarder ensuite vers le haut du tableau ou vers le bas. Attention aux Lotois qui n’ont plus trop le choix après leur nouvelle défaite du week-end dernier.

Et c’est Tournon qui l’a emporté à domicile contre Gourdon dans un match qui ressemblait presque à un derby tant les deux cités sont proches, à peine 60 km. Le retour d’Anthony Tarrit a fait du bien aux Tournonnais. Le capitaine des Blacks avait demandé aux siens « d’être fort sur les bases en conquête et en défense ». On a retrouvé le Tournon de l’année dernière fort en défense et percutant en attaque. Le bonus a été raté d’un rien après que Benjamin Douzon, auteur d’un intéressant premier match en une, a posé le pied en touche sur une action qui partait à dame. Tournon s’est bien repris et doit maintenant faire un résultat à Nègrepelisse pour tenter de confirmer son retour en forme.

Poule 8

Bon-Encontre a gagné ce dimanche contre les Gersois de Nogaro avec un court avantage de 6 points. Cyril Chavet, l’entraîneur du RCBB, était satisfait de la victoire mais « regrette qu’une nouvelle fois, on a 70 minutes dans les jambes et après on joue à se faire peur alors qu’on était dans la situation de prendre le bonus ». Bon-Encontre est 5eme après les 7 premières journées et pourrait basculer vers le haut du tableau s’il l’emporte ce dimanche contre Sainte-Foy adversaire à sa portée. « Je me méfie des matchs sur le papier. C’est une équipe que l’on dit très joueuse. De notre côté, on va s’appuyer sur nos forces, notre puissance et un Jérôme Lodetti qui est en très grande forme en ce moment » rajoute Cyril.

Nérac a encore chuté à l’extérieur et une nouvelle fois en prenant le bonus : 5 défaites pour les Jaunes et Noirs et 5 bonus défensifs qui sont quand même des signes que l’équipe n’est pas si loin que ça d’une très belle saison. « Un week-end difficile avec des conditions météo qui n’arrangent pas les équipes qui jouent » analyse Olivier Campan. « Encore une fois, on est jeune et on commet des erreurs de jeunesse. On prend un essai en contre alors que l’on tient le match ». Pour la qualification, cela va commencer à être compliqué pour les Néracais qui ont laissé trop de points en route à ce jour. Dimanche prochain, ils se déplaceront une nouvelle fois, après dimanche cela fera déjà 5 fois sur 8 matchs,  à Nogaro qui aura rencontré les deux Lot-et-Garonnais de la poule en une semaine.

Honneur

Layrac est seul leader avec 27 points. L’équipe de Jérôme Garens a cartonné à domicile contre Le Lardin, 41 à 3 avec 6 essais dont 4 après des mouvements de jeu qui ont sans doute fait plaisir à David Ardilouze. On peut se demander si les équipes qui se déplacent à Penetro ne font pas l’impasse… « Peu importe pour nous, on a été sérieux sur les bases et après on a pu envoyer du jeu dans de mauvaises conditions météo » indique David. « On voulait également montrer que l’on est fort même contre les équipes attendues dans le haut du classement ».
Ce dimanche, Layrac se déplace à Villeréal contre une équipe qui ne lui a jamais réussi : « Même s’ils sont en pleine reconstruction, on se méfie toujours des Bleus et Jaunes » précise David.

Le RCV est juste derrière Layrac avec 25 points et 6 victoires en 6 matchs. Les Villeneuvois ont encore gagné, dans la difficulté, mais avec une nouvelle victoire au bout du suspense. La faute a un essai sur interception qui a donné de l’espoir à Villeréal. Les hommes de Bruno Marches se sont battus jusqu’à la fin du match et ont ramené de Villeneuve un bonus défensif bien mérité. Patrick Terennes, le nouvel entraîneur villeneuvois, reconstruit depuis seulement 3 mois une équipe et pour l’instant est invaincu à la tête du RCV : « Cela finira par arriver mais le plus tard possible ça serait bien ! » Le coach villeneuvois aimerait bien arriver au big match du 13 décembre contre Layrac toujours vierge de défaites : « Ce sera compliqué avec deux déplacements difficiles coup sur coup au Queyran puis à Montignac ».

Sainte-Livrade à l’extérieur a perdu le match de la peur contre les Dordognots de Saint-Cyprien.

 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés