Honneur // Sainte-Livrade – Villeneuve/Lot : Peu importe l’adversaire !


En annonçant ce match entre Sainte-Livrade et Villeneuve-sur-Lot, on aurait pu penser que le derby entre les frères ennemis du villeneuvois pouvait encore déchaîner les passions dans les deux clubs.
En effet, ces deux-là ont une histoire commune qui s’est mal terminée. La fusion des années 2000 n’a pas eu l’effet escompté, celle de la création d’un grand club de rugby à 15 dans le villeneuvois. Après quatre saisons, chacun est reparti dans son coin, sûr que l’échec était du à l’autre ! Il y a deux ans, la rupture était totale avec le retour d’une école de rugby en propre à Sainte-Livrade qui compte aujourd’hui 180 bambins des lutins aux juniors.

Un match particulier ?

Pourtant, aujourd’hui cette histoire est déjà loin, en tout cas dans le discours des deux équipes dirigeantes. Chacun est pragmatique et ne voit pas plus loin que les points qui sont en jeu ce dimanche.
Ainsi, à Villeneuve, Sébastien Fuerlé, l’un trois coprésidents du club l’assure : « Ce n’est pas un match particulier pour nous. On a bien commencé la saison sur le plan comptable même si la victoire contre Saint-Cyprien a été le fruit d’un match difficile avec beaucoup de fautes de mains. On ira à Sainte-Livrade sans pression mais avec la volonté d’y faire quelque chose… »
A Sainte-Livrade, le discours est le même pour Eric Bourdeilh : « Peu importe l’adversaire ! On reste sur deux défaites et aujourd’hui on a besoin de prendre 4 points pour valider notre travail et pour le moral. Le reste c’est du discours ! » Le co-entraîneur avec son jumeau Frédéric, ne pense qu’au travail à réaliser pour que son équipe championne de Promotion l’année dernière se mette au diapason de la poule Honneur. « Le niveau est plus élevé. On s’accroche, on fait avec nos moyens mais c’est difficile. »
Côté Villeneuvois, le chantier est en cours. Le nouvel entraineur Patrick « Raoul » Terennes doit rebâtir après une inter-saison mouvementée en terme d’effectif. « L’amorce contre Vergt a été bonne, on a gagné là où peu d’équipes s’imposeront cette saison. Ensuite, je craignais la réception de Saint-Cyprien qui avait gagné à la Myre ces deux dernières années. On retiendra la victoire dans un match compliqué… »
Le match de ce dimanche à Trussant devrait quand même attirer du monde. Cela reste un derby. Et Eric Bourdeilh, l’ex-Agenais le concède du bout des lèvres « Jouer Villeneuve, c’est important quand même pour certains locaux, alors si ça peut servir à les motiver encore plus, pourquoi  pas s’en servir ! ».

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés