Pianothé, le dernier salon où l’on cause


Depuis quelques mois déjà, le vieux bourg de Pujols est agité de quelques frémissements d’animations, semblant le sortir de sa torpeur également en hiver. Après la Maison du jouet, le marché le dimanche matin, une nouvelle enseigne gastronome a ouvert ses portes depuis une semaine, occupant des murs situés sur la place du marché. Cet établissement dénommé « Pianothé » est à l’initiative de Catherine et Patrick Hoessler, bien connus des Pujolais pour leur adresse commerçante « La Maison de Jade ».
Le couple a donc fait un bond professionnel, passant en quelques mètres, d’une boutique d’accessoires et de mode à la crêperie-salon de thé.
Après quelques mois de travaux financés par leurs soins, Catherine et Patrick ont pris leurs marques dans un restaurant aux vieilles pierres apparentes, au mobilier champêtre, où trône en vedette un vieux piano en bois : « A disposition du client musicien s’il éprouve l’envie de se mettre au clavier » souligne Monique Hoessler. Des toiles ornent les murs, espace d’exposition prêté par les maîtres de lieux. « Pianothé » se veut un lieu d’échanges, de convivialité et surtout d’animation.

Crêpes à toute heure
Car le couple Hoessler s’est emparé du projet à la condition d’ouvrir chaque jour ou presque (excepté le lundi) : « Ici, on peut venir manger une crêpe ou une galette de froment à toute heure » explique Monique Hoessler. Derrière les fourneaux, Patrick Hoessler assouvit sa faim de cuisiner. La carte a été élaborée par ces deux gourmands qui ont pris quelques libertés avec les recettes bretonnes pour y ajouter des touches gasconnes. Magret et pruneau sont donc en bonne place : « On ne pouvait y déroger » explique Monique. Le frigo est rempli avec des produits locaux chaque fois que c’est possible : « Les oeufs sont bio et achetés pas loin. Nous sommes en pourparlers avec un fabricant de farine non loin…»
Tout est donc fait maison et à la minute, la carte l’affirme « aucune crêpe n’est réchauffée ».
Pour les aider à tenir l’établissement, Monique et Patrick ont embauché une personne et ainsi assuré les 28 couverts de la salle, sans compter la terrasse.
Ils sont également en train de mettre en place un programme d’animations culturelles avec un rendez-vous une fois par semaine : « De la musique en acoustique, un conteur ou même une simple rencontre avec l’auteur d’un livre. Nous voulons que ce lieu soit vivant et participe à la volonté d’animation du vieux Pujols » affirme Monique.

Annabel Perrin

Pianothé, place du marché à Pujols –
Réservations au 05 53 71 90 91

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés