Ping-Pong // Le PPCV parie sur l’avenir et la formation !


Ce jeudi, Marc David, président, et Julien Girard l’entraîneur présentaient les contours de la saison à venir du Ping Pong Club Villeneuvois. Sans même attendre, la fin de saison sportive, Marc David souhaitait réaffirmer devant la presse la philosophie du club et ses objectifs à moyen terme.

Construire sur du long terme

« Nous avons la volonté de construire une équipe sur du long terme qui s’appuiera sur des jeunes joueurs français qui résident à Villeneuve » explique le président historique du PPCV au club depuis 36 ans. Pas de préférence nationale dans le discours de Marc David, mais juste une volonté de s’appuyer sur une structure qui forme des joueurs de haut-niveau vitrine du club qui poussent les jeunes à venir au Ping.
« Quand on est subventionné par la Région, le Département et la Municipalité, il paraît quand même normal d’avoir ce rôle social et humain » rajoute Marc David. « Nos joueurs vivent à Villeneuve et s’y entraînent toute l’année. On les recrute aussi pour leurs qualités humaines et leur volonté de s’inscrire dans un projet global » indique Julien Girard très attaché à l’implication des joueurs dans le club. « Les jeunes connaissent les champions. Ils peuvent s’identifier à eux ! »

Le seul club français pro

Dans un Ping français des clubs ultra-mondialisé où les joueurs viennent juste faire des piges avant de reprendre l’avion pour une autre destination, la démarche est complètement atypique. Villeneuve va devenir le seul club français pro à ne compter que des joueurs hexagonaux. « Sur les 40 joueurs de pro A, il y a seulement 9 français dont 6 remplaçants. On ne donne pas leur chance aux jeunes joueurs français et après on se plaint de leur niveau dans les compétitions internationales » résume Julien.
Ainsi, Antoine Hachard 21 ans N°15 Français qui évoluait en Pro A avec Istres cette saison va venir remplacer le suédois Hampus Soderlund dans le team villeneuvois. « Hampus a réalisé une très bonne saison avec nous et nous n’avons rien à lui reproché mais on veut aller jusqu’au bout de notre projet » précise l’entraîneur villeneuvois. Et ce projet il est simple et va sans doute fédérer derrière l’équipe villeneuvoise l’ensemble du Ping français : « L’objectif c’est la montée en Pro A et la pérennisation du club à ce niveau. On souhaite montrer qu’on peut y évoluer avec une équipe 100% française. »

Une pépite à façonner

Pour se faire, Antoine Hachard le néo-Villeneuvois ne manque pas de personnalité. Il a rompu avec le système fédéral l’année dernière pour tenter sa chance dans un centre d’entraînement au Danemark. « Il est jeune mais déterminé à progresser pour devenir un des meilleurs joueurs français. C’est un peu comme quand Stéphane est arrivé ici. C’est une nouvelle  pépite à façonner pour Julien ! Et en plus c’est un super gars » explique Marc.
Julien est prêt à relever ce nouveau défi : « Déjà quand on a pris Stéphane, tout le monde m’avait dit que j’étais fou de parier sur lui, qu’il était ingérable ». Depuis Ouaiche est devenu champion de France en 2014 et a même failli doubler la mise en 2015. « Je souhaite le même succès à Antoine ! »

Retour en Pro A

Les Villeneuvois terminent leur saison par deux rencontres à Bruille le 5 mai et par la réception d’Argentan le 26 mai. Troisième, à trois points de Rouen et de Boulogne, ils n’ont plus toutes les cartes en main pour jouer la montée : « On devra gagner les deux derniers matchs et espérer un faux pas de Rouen à Metz » explique Julien.
De toute façon, le retour en pro A viendra, Julien et Marc en sont sûrs : « Que nous soyons en Pro A ou en Pro B, l’année prochaine peu importe, nous construisons l’avenir avec nos valeurs : s’aguerrir, s’épanouir et peu à peu se construire dans la durée au plus haut niveau ! » concluent-ils de concert.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés