Les pompiers à l’honneur au Conseil départemental


Fort du succès de la première édition qui s’est tenue en 2016, l’hôtel du Département accueille à nouveau les sapeurs-pompiers du Lot-et-Garonne ce samedi de 10h à 17h. Dans le cadre de la journée nationale consacrée à cette profession, cette manifestation vise à faire connaître les missions des soldats du feu, à valoriser le volontariat et à favoriser les rencontres entre les pompiers et le grand public. Cette journée à la fois ludique et pédagogique donnera lieu à toute une série d’animations et d’ateliers de sensibilisation à destination du grand public. Outre l’exposition de véhicules anciens et de véhicules d’intervention, les amateurs de sensations fortes pourront monter sur la fameuse grande échelle, du sommet de laquelle ils profiteront d’une vue plongeante sur les jardins de l’hôtel Saint-Jacques, investis par de nombreux producteurs locaux qui assureront la restauration sur place. Petits et grands pourront également échanger avec le groupe animalier, aller à la rencontre de la brigade cynophile qui utilisera ses chiens pour rechercher des personnes ensevelies sous des décombres, mais aussi et surtout se former aux gestes de secourisme pendant deux heures (initiation à l’alerte, au massage cardiaque, à l’utilisation d’un défibrillateur, à la pose d’un garrot…). « Cette manifestation est une question d’intérêt général, explique le chef du Département, Pierre Camani. L’objectif est de maintenir l’effectif de 1150 sapeurs-pompiers volontaires dans le département, voire de l’augmenter. » Alors que 79% des sapeurs-pompiers sont volontaires, susciter des vocations et favoriser l’engagement sont des priorités pour le SDIS 47. Pour être volontaire, il faut avoir entre 16 et 60 ans, remplir les conditions d’aptitude médicale et physique, résider en France, jouir de ses droits civiques, ne pas avoir été condamné et être en situation régulière au regard des obligations du service national.

Assurer la relève

Cette journée nationale sera aussi l’occasion de mettre en avant la jeunesse qui représente l’avenir de la profession. A l’instar des Jeunes sapeurs-pompiers (JSP) qui sont de plus en plus nombreux à s’engager puisque une centaine de jeunes âgés entre 10 et 16 ont rejoint les rangs des soldats du feu en 2017. Une nouvelle section JSP ouvrira d’ailleurs à Fumel lors de la rentrée 2019 pour former la relève de demain. Qui plus est, deux nouveaux collèges du département, à Nérac et Castelmoron, mettront en œuvre le programme des cadets de la sécurité civile inauguré cette année par les collèges Crochepierre de Villeneuve-sur-Lot et Jean-Rostand de Casteljaloux. Ce programme a pour ambition d’aider les élèves ayant l’envie et la motivation de s’investir, à acquérir des compétences relatives à la sécurité civile et à intégrer les valeurs citoyennes partagées par les sapeurs-pompiers que sont notamment la tolérance, la loyauté, le vivre-ensemble et le goût de l’effort.  

Simon Galinier

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés