Pont-Canal // Festival de la Prairie


40 ans… Un chiffre tout rond et unique en France pour un festival de musique gratuit. Le Festival de la Prairie devient donc un quadra et n’a nullement l’intention de raccrocher les amplis. Et ce même si son père fondateur, Roger Petit, a choisi de lâcher le bébé à la nouvelle génération, incarnée notamment par Léo Thérial. Léo a lui-même fait chauffer ses cordes vocales pour la première fois sur la scène plantée non loin du pont-canal… Comme la plupart des musiciens rock du département… Pour cette édition 2014, Léo s’est mué en programmateur, allant chercher quelques pépites du genre dans le département et au-delà. Son objectif ? Etablir une affiche éclectique, tout en préservant les fondements du festival : l’autonomie financière (au budget réduit de 5 000 euros) et donner sa chance aux jeunes groupes. Ainsi trois formations agenaises, aux styles musicaux radicalement différents, ont été sollicitées pour monter une création unique sur la Prairie. Kem, Dreamerage, et Vodstock ont dû composer avec leurs influences hip-hop jazz, électro rock et rock alternatif.
Localement, Léo est allé également chercher une valeur montante du cru, alias Green Drop, dont le rock commence à faire des émules. No Mad également est à ne pas louper… Un adepte de la techno qui, à 16 ans s’amusait à composer des requiems, représente en soi un phénomène.
Pour l’éclectisme, Tildon Krautz apporte la touche folk du festival, fort de son leader américain.
Hors des frontières du département, il convient de ne pas laisser passer le duo italo-espagnol de Zéro Branco, une découverte rock électro dénichée par le sieur Léo au détour d’une scène à Bordeaux. Enfin, pour les  plus fêtards, la Prairie se clôture par un set d’électro dub step du groupe toulousain Mü, qui, paraît-il, remue les neurones.

Samedi 6 septembre à partir de 19 heures – Buvette sur place – Gratuit

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire

* Champs Requis
Votre E-Mail ne sera pas publié.
Votre commentaire doit être validé par un administrateur avant d'apparaître.