Pré-Nationale Masculine // journée 5 – Nicolas Bourgade : « On peut regarder tout le monde dans les yeux »


Nicolas Bourgade ancien joueur de Layrac, a pris la fonction d’entraîneur de l’équipe première à l’Entente Sportive du Brulhois depuis août. L’aventure avec Aubiac avait démarré il y a cinq années pour son premier poste d’entraîneur principal, l’ESB jouait en Promotion à ce moment-là. L’aventure ne dura qu’une saison puisqu’il revint à Layrac, son club de cœur où il a été également employé pour encadrer les équipes de jeunes. Tenté par le challenge de la NM3 avec son club, il s’éloigna des terrains à la mi-saison pour des raisons professionnelles. Revenu sur les parquets, il revient avec nous sur le début de saison de son équipe évoluant cette année en Pré-Nationale.

Comment s’est passé votre retour à Aubiac ?
N. B. : Professionnellement installé, j’étais en mesure de m’engager avec une équipe. Pas avec n’importe qui. Connaissant une bonne partie du groupe et l’esprit qu’il règne au club, j’avais envie de repartir. Ça m’a fait plaisir que certains joueurs me contactent pour que je revienne. Ma dernière expérience au BCLA m’avait un peu refroidi. J’avais envie d’un groupe qui adhère au projet et qui se donne aux entraînements. On a connu une pré-saison difficile à cause des absences professionnelles et des blessures, mais on a pu travailler régulièrement à dix.

Quel bilan faites-vous de ces quatre premiers matchs ?
N. B. : C’est un bilan mitigé. On a vécu deux mauvais matchs à l’extérieur. Par contre, on a joué deux rencontres très intéressantes à domicile contre des équipes diminuées comme nous, mais de qualité. Surtout Malaussanne qui pointe à trois victoires et une défaite. Deux matchs pas évidents, mais qu’il fallait prendre absolument malgré l’absence d’Olivier Jouve, blessé depuis le début de la saison et d’Arnaud Rey samedi dernier. Comme je ne connaissais le groupe qu’à moitié, il a fallu que je m’adapte aux nouveaux et à l’évolution des joueurs que je connaissais il y a quatre saisons. J’arrive avec mes idées qui ont évolué aussi.
On essaie de mettre des choses en place par rapport au niveau. Je suis ouvert au dialogue avec les gars, on propose des choses intéressantes en attaque comme en défense, mais on est sur une ligne discontinue pour le moment.

Comment abordez-vous la réception de Labenne samedi ?
N. B. : J’espère qu’on passera samedi contre Labenne pour poursuivre sur cette dynamique à domicile et passer pour la première fois en positif au niveau du bilan victoires-défaites. Rester invaincu à la maison est essentiel pour travailler dans la sérénité et ne pas se mettre trop de pression. Le match de Labenne est très important, c’est une équipe qui a perdu de 10 points à domicile contre Oloron. Ils voudront venir gagner et à nous de montrer que ce sera très dur chez nous. J’espère que l’équipe aura la même motivation en enchaînant un deuxième match à domicile. L’ESB a peu changé à l’intersaison, mais a enregistré une recrue majeure (Julian Bottin NM2), en difficulté sur les premiers matchs avant de se montrer décisif samedi.

Quel regard portez-vous sur ce joueur ?
N. B. : Par rapport à l’équipe de l’an dernier, on a un avantage avec l’arrivée de Julian Bottin qui a fait une très bonne pré-saison. Il a fait deux matches en-dedans en début de championnat avant de s’adapter lui-aussi au niveau. Il a ramené du scoring à Pessac. Avec l’absence d’Arnaud samedi et a pris ses responsabilités pour être décisif. On a une autre recrue à mes yeux, qui était présente la saison dernière mais en ne jouant quasiment pas, c’est Nicolas Layec.

Avec les retours de blessures et l’alchimie qui commence à se faire, comment envisagez-vous la suite du championnat ?
N. B. : Mon but est de faire progresser l’équipe à travers la saison. Il reste encore vingt-deux matchs. On va essayer de maintenir une invincibilité ou en tout cas le plus gros pourcentage de victoires possible à domicile. Il sera important d’aller chercher également des succès à l’extérieur. On parle souvent du Brulhois comme une petite équipe qui joue le maintien. Mais je suis persuadé que si les joueurs se donnent, on est une équipe de milieu de tableau sans problème. Au jour d’aujourd’hui, on est une équipe de bas tableau, mais on peut regarder les autres équipes dans les yeux. Il y a du travail pour atteindre nos objectifs. On a les qualités pour à tous les postes, j’en suis certain.

Léo Sansot

Pré-Nationale Masculine // journée 5

Entente Sportive du Bruilhois – Labenne OSC
Les hommes de Nicolas Bourgade ont bien négocié leur seconde réception face au promu landais (94-90). Ce week-end, bis repetita contre un autre promu de la côte landaise qui viendra défier les Aubiacais dans leur salle. L’équipe de Labenne possède un bilan négatif et la plus mauvaise attaque de la poule. Les joueurs de l’ESB devront faire valoir leurs qualités de vitesse et de scoring pour remporter un nouveau succès à domicile.

Cassen Saint-Geours Basket – Union Sportive Puymirolaise
L’USP est venu mourir à deux petits points d’une équipe de l’Elan Tursan insolente d’adresse avec 52 points marqués en première période (75-77). Ce résultat ne débloque toujours pas le compteur à domicile. Même si les deux réceptions étaient certainement les plus compliquées possibles en recevant deux candidats à la montée, la situation est préoccupante pour les Puymirolais. Ils ont désormais l’obligation de s’imposer chez la formation de Cassen tout fraîchement arrivée en Pré-Nationale.

BC Layrac-Astaffort – Cadets Chalosse Castel Gaujacq
Le BCLA aurait pu plonger un peu plus le BSB dans la tourmente. Il est passé tout proche de la victoire chez le voisin marmandais (67-64). Samedi soir, sur les bords du Gers, les Layracais accueilleront Gaujacq, l’épouvantail de la poule. Un match devant leur public qui ne sera pas évident à négocier, leurs homologues de la Bastide peuvent en attester. Damien Roux et ses coéquipiers, pour espérer l’emporter, devront réaliser une belle performance collective.

Boulazac Basket Dordogne – Val d’Albret Basket
Les Vabistes de Laurent Ruesgas, après une belle déconvenue en championnat à domicile, tenteront de se relancer face à la jeune équipe du BBD. La formation de l’Albret qui nourrit de belles ambitions en championnat voudra bien figurer sur cet autre tableau.

Avenir Serreslousiens Colombins Horsarrois – Agen Basket Club
Petite revanche à prendre pour les joueurs de l’ABC, battus quinze jours plus tôt dans les arènes d’Horsarrieu. Le match de championnat fut indécis jusqu’au bout avec une courte victoire landaise. Les Agenais tenteront de renverser la vapeur, malgré la bonne forme de l’ASCH.

 

 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés