Premiers travaux avant piétonnisation


C’est par une réunion publique, lundi soir, que la mairie a lancé les travaux du boulevard piéton. Une première étape qui concerne les rues adjacentes, Alsace-Lorraine et Camille-Desmoulins, qui afficheront donc leur nouveau profil avant le début des grandes manoeuvres de piétonnisation.
Riverains et commerçants ont donc pris place à la mairie annexe pour venir écouter l’élue Clémence Brandolin-Robert et le technicien Franck Della Libera. Mais l’autre star du raout est bel et bien le chef de chantier, présenté aux personnes présentes comme le pacificateur le temps des travaux, et qui sera chargé d’aller au front et de répondre aux interrogations des habitants. S’il n’était pas présent lors de la présentation, les questions posées par les personnes présentes ont donné un avant-goût de la difficulté d’engager des travaux de réfection en hyper-centre. « Comment feront mes clients pour se garer devant chez moi ? », « Comment se feront les livraisons ? », « Comment peuvent-ils arriver en voiture jusqu’au parking de l’hôtel ? », « Comment je ferai pour garer ma voiture ? » Les réponses, outre le fait de compter sur le bon sens des services municipaux et des ouvriers, renvoyaient toutes au chef de chantier qui sera présent sur place… Il aura du travail, oui. Au moins pendant six semaines, la durée prévue des travaux.

Desmoulins va trop vite

Ils débuteront le 17 mai rue Camille-Desmoulins et le 9 mai pour la rue Alsace-Lorraine pour une fin prévue, donc, vers le 20 juin. Le montant des travaux s’élève à quelque 300 000 euros, 190 000 pour la rue Alsace-Lorraine te 110 000 pour la rue Desmoulins. Dans le détail, cette dernière artère a été identifiée comme un point noir concernant la vitesse. L’allure des véhicules devrait sensiblement baisser avec l’aménagement du stationnement en chicane et la pose de plateaux traversants à hauteur des rues Duranton et Belfort. Côté Alsace-Lorraine, cette voie sera au coeur du dispositif de refonte du coeur urbain. Elle servira de liaison piétonne entre le boulevard de la République et le parking de la gare où 400 nouvelles places seront aménagées. De quoi compenser la perte de stationnement en voirie, comme rue de Belfort (trois places). La rue Alsace-Lorraine montera également en gamme et se verra dotée d’un trottoir plus large côté Sentini et d’un stationnement unilatéral. De même, les mâts fleuris qui ornent le boulevard entre les places Castex et Pin seront rapatriés sur ces nouveaux trottoirs. Un prélude urbanistique avant le début des travaux de piétonnisation du boulevard de la République, prévus le 11 juillet.

Gauvain Peleau-Barreyre

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés